L’homme inquiet

EXE ThŽrapie C’est toujours avec un peu de mélancolie qu’on lit le dernier chapitre d’une histoire… Moi qui ai suivi l’inspecteur Wallander dans bon nombre de ses aventures, j’ai refermé à regret sa toute dernière enquête. Il ne me reste plus maintenant qu’à revenir en arrière pour découvrir quelques-unes de ses enquêtes passées.

Dans celle-ci, Wallander est plongé dans une sombre affaire d’espionnage et de contre-espionnage. Pourtant, il est presque à la retraite mais cette affaire le touche de près : elle concerne le beau-père de sa fille Linda, qui disparaît mystérieusement. Peu après, c’est la belle-mère qui est retrouvée morte. Wallander est entraîné presque malgré lui dans l’enquête.

J’ai beaucoup aimé ce récit, qui, comme tous les romans de Mankell, nous plonge dans une époque et évoque de façon fine des problèmes politiques et de société. Mais ce que j’ai surtout apprécié, c’est de suivre l’inspecteur Wallander, légèrement dépressif, désabusé, mais toujours plein d’humanité qui, à la faveur de cette dernière enquête, réfléchit sur sa vie et ses choix, se remet en question et interroge les années qui lui restent.

Publicités
Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s