Méto, la trilogie

Méto Voilà longtemps que je voulais lire cette trilogie de la littérature de jeunesse, écrite par Y. Grevet. Disons-le tout de suite, j’ai dévoré les 3 tomes (comme mon ado de 17 ans, d’ailleurs).

On entre dès les premiers chapitres dans un univers très particulier et très riche. 64 enfants sont retenus contre leur gré dans la « Maison », un lieu aux règles brutales : des repas chronométrés à la seconde, des punitions terrifiantes (« claques tournantes », séjour plus ou moins long au « frigo »), une hiérarchie extrêmement codifiée. Que se passe-t-il à l’extérieur de cette Maison ? Pourquoi les enfants disparaissent-ils mystérieusement dès qu’ils ont 15 ans ? Pourquoi n’ont-ils aucun souvenir de leur vie et de leur prénom d’avant ? Pourquoi ont-ils presque tous des noms romains en « -us » ? Méto, le héros de l’histoire, est bien décidé à ne pas se soumettre et à découvrir le secret de sa propre existence. Au fur et à mesure de la lecture, on quitte « la Maison » (tome 1), pour « l’île » (tome 2) puis « le monde » (tome 3).

C’est à la fois une contre-utopie, Yves Grevet décrivant un monde très sombre, et ce qu’on appelle une « uchronie », « genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé » (Wikipedia). L’ensemble est très bien écrit, l’auteur apportant habilement les détails au fur et à mesure, de façon assez naturelle. Les personnages sont complexes, la situation aussi. Ce roman pour adolescents se laisse vraiment lire, il a d’ailleurs eu de nombreux prix pour le premier tome.

Sans rien dévoiler de l’histoire, j’ai bien envie de retaper les derniers mots du livre : « Je contemple l’horizon en repensant au matin où tout a commencé. J’avais simplement entrouvert les yeux alors qu’on nous intimait l’ordre de les garder fermés. Aujourd’hui je le sais. Il faut parfois désobéir. »

Cet article, publié dans littérature jeunesse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Méto, la trilogie

  1. mrspepys dit :

    Rie de voir que tu t’es laissée emporter par les aventures de Méto et par le talent de son auteur, le si sympathique Yves Grevet.

  2. Syl. dit :

    J’ai beaucoup aimé moi aussi ! Mais je ne les ai pas chroniqués… Il faudrait que je le fasse car j’aimerais garder cette trilogie en souvenir sur mon blog.
    Oui… les personnages sont très complexes ! on ne sait pas qui est qui…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s