Le dernier lapon

Le dernier laponUn sacré bon bouquin qui emmène son lecteur très loin, en Laponie centrale, lui fait découvrir la culture sami et l’embarque dans une enquête haletante, le tout en un seul roman… pas mal non ?

L’histoire commence à Kautokeino, en pleine Laponie, le 11 janvier, après 40 jours d’obscurité absolue. Comme tous les habitants de Kautokeino, Klemet, de la « police des rennes », attend avec impatience 11h14, l’heure à laquelle le soleil fera son apparition, pour quelques minutes seulement, mais tout de même. Dans la nuit, un tambour de chaman, légué par un compagnon de Paul-Emile Victor, et qui devait être exposé au centre culturel, est volé. Klemet et sa coéquipière Nina se lancent sur la piste du voleur, mais l’enquête est vite compliquée par la mort d’un berger issu d’une famille de chaman, dont on retrouve les oreilles coupées, à la façon des rennes qu’on marque.

On suit ces deux personnages durant tout ce mois de janvier, chaque chapitre porte la mention du temps d’ensoleillement, de quelques minutes à à peine plus de deux ou trois heures. On pénètre dans les conflits liés à ce territoire très particulier où s’opposent les autochtones, les Sami, et les habitants des pays qui constituent ce territoire (Suédois, Norvégiens, Finlandais). Les propos racistes et violents d’un des membres de la police donnent un aperçu des tensions présentes dans ce pays au climat et à l’environnement déjà très rudes. Les personnages sont très attachants : Klemet, d’origine sami, mais dont la famille a quitté le métier de berger, Aslak, éleveur de rennes au charisme hors du commun et sa femme devenue folle pour une raison que l’on apprendra au cours du roman.

Le rythme, très lent au départ, est assez déroutant, mais nous plonge efficacement dans cet univers très particulier, puis l’enquête s’accélère et nous fait découvrir les mystères de ces tambours sami aux symboles étranges. Le duo Klemet/Nina parviendra à déchiffrer les messages codés du tambour, à remonter le temps jusqu’à cette fameuse expédition de 1939. Mais un autre personnage assez sombre est sur la même piste qu’eux…

Lu pour le challenge de Liliba !

challenge thrillers et polars

Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le dernier lapon

  1. lcath dit :

    j’ai été emballée par ce roman rythme lent certes mais comme je suis dans des lectures pas très nordiques ces temps ça ne m’a pas géné et vraiment c’est un excellent roman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s