Traders, hippies et hamsters

Traders, hippies et hamsters J’aime beaucoup cet auteur, depuis La brève histoire du tracteur en Ukraine, en passant par Deux caravanes et Des adhésifs dans le monde moderne dont j’ai déjà parlé ici.

Trader : Serge, la trentaine, fait croire à sa famille qu’il finit une thèse en maths mais bosse dans l’atmosphère fiévreuse des « quants » de la banque FATCA. Mais, en cette année 2008, on est à deux doigts d’une crise financière géante…

Hippies : Doro et Marcus, les parents de Serge, sont des hippies pur jus. Ils ont vécu en communauté avec leurs enfants, Serge, Clara et Oolie-Anna, ce qui a occasionné quelques scènes plutôt cocasses…

Et les hamsters, dont on a une jolie photo en couverture, me direz-vous ? Ils se cachent dans plusieurs passages de cette histoire, au sens propre ou figuré. Mais les personnages principaux, qui sont à tour de rôle les héros des chapitres sont Doro, la soixantaine, dont l’enthousiasme militant en a pris un coup (« Depuis, toute sa vie n’est qu’un long retour vers l’incertitude – du savoir au doute, du noir au blanc aux nuances de gris, de l’étroit au flottant comme les sous-vêtements, du rigide au mou.« ), Serge qui en pince dur pour Maroushka, jeune ukrainienne qui bosse aussi comme trader et est prête à tout pour devenir richissime, et Clara, devenue prof dans une banlieue défavorisée.

On retrouve l’humour décapant de l’auteur, son jeu avec les différents langages, son travail sur l’oralité, son immersion dans un univers particulier (dans Deux caravanes, le travail clandestin, ici le monde de la finance), toujours bien documenté.

Un excellent moment de lecture… L’avis de Cathulu, Cuné et d’Aifelle,!

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Traders, hippies et hamsters

  1. Fransoaz dit :

    Je ne connais pas du tout cet auteur que tu sembles affectionner mais je me souviens de ces fameux « adhésifs » qui m’avaient intrigués à l’époque! Ce n’est pas le nom le plus facile à retenir mais je vais faire un effort.

  2. Aifelle dit :

    J’ai l’impression que j’avais perdu ton blog en changeant d’agrégateur ! J’ai trouvé cette lecture très réjouissante et plus profonde qu’il n’y paraît. Maintenant, je voudrais lire « les adhésifs … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s