Terrienne

Terrienne Avec délices, je me suis plongée dans le dernier roman de Jean-Claude Mourlevat, Terrienne. J’avais adoré, vraiment, Le combat d’hiver ou Le chagrin du roi mort. De la « littérature jeunesse » qui pour moi est simplement de la littérature tout court. Mourlevat a un style qui vous happe tout de suite, et une imaginaire riche et fascinant.

Cette histoire commence sur une route de campagne, par la rencontre entre Anne Collodi et un vieil écrivain en bout de course. La sœur d’Anne, Gabrielle, a disparu ; Anne a reçu un étrange message d’elle, sur une fréquence radio inconnue, et elle a trouvé le passage vers l’univers glaçant qui tient sa sœur prisonnière. Elle et le vieil homme vont passer ensemble dans ce monde parallèle, cauchemardesque et totalement aseptisé où les humains ne respirent pas, ne mettent plus de bébés au monde, et pour lesquels les terriens sont sources de terreur. Malgré la peur et les nombreuses menaces qui pèsent sur elle, Anne ira jusqu’au bout pour sauver sa soeur, non sans faire, même dans cet horrible monde, de belles découvertes…

C’est très bien écrit, l’histoire est complètement haletante et c’est aussi une ode à notre Terre, avec toutes ses imperfections, ses défauts mais aussi ses saveurs, ses odeurs, son souffle de vie.

Une interview très intéressante de Mourlevat sur le site de Lirado : M. Mourlevat parle de ses livres avec beaucoup d’intelligence.

Cet article, publié dans littérature jeunesse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Terrienne

  1. Aifelle dit :

    Le thème me parle bien, je le note et ce serait l’occasion de découvrir l’auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s