La nostalgie heureuse

la nostalgie heureuse Cela fait bien longtemps que je n’avais pas lu de roman d’Amélie Nothomb ; autant certains m’avaient emballée (Stupeur et tremblements, Métaphysique des tubes, Acide sulfurique) autant d’autres m’avaient beaucoup déçue (Journal d’hirondelle, Ni d’Eve ni d’Adam). Du coup, j’avais évité tous ses derniers livres. De passage chez mon frère et n’ayant rien à me mettre sous les yeux, j’ai lu La nostalgie heureuse : vite lu, il sera vite oublié aussi. Pas très bien écrit, il est la simple narration du retour de miss Nothomb dans le Japon de son enfance, ses retrouvailles avec sa nounou, son fiancé de ses 20 ans, Rinri. Quelques moments assez émouvants mais dans l’ensemble, rien de neuf et rien de bien exaltant.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La nostalgie heureuse

  1. Aifelle dit :

    Je l’ai pris à la bibliothèque, il m’attend. J’avais aimé le reportage. Je n’en attends pas grand chose non plus, sauf un moment agréable.

  2. mrspepys dit :

    Je passe mon tour depuis plusieurs années sur les romans de la dame chapeautée : à trop vouloir produire, elle semble avoir épuisé le filon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s