La nuit tombée

La nuit tombée 26 ans après la catastrophe de Tchernobyl, A. Choplin rédige ce petit roman incandescent et magnifique.

Gouri est écrivain public à Kiev, mais il vient d’un petit village, Pripiat, d’où il a été obligé de partir peu après la catastrophe nucléaire qui a ravagé la région. Sa fille, Ksenia, est malade des radiations et pour elle, Gouri part, sur sa moto brinquebalante, rechercher un objet précieux resté dans l’appartement, bravant l’interdiction et les dangers entourant cette zone désormais interdite. Sur sa route, il s’arrête chez d’anciens amis, et, le temps d’une soirée autour de verres de vodka, malgré le mal qui rôde et ronge le corps de plus en plus faible de l’un d’eux, Iakov, on évoque le passé, le monde qui a basculé d’un coup, on raconte, on s’émeut, on rit…

C’est un voyage poignant auquel Antoine Choplin nous convie, dans une langue très personnelle, les personnages parlent sans ponctuation de dialogue, mêlant leurs voix à des descriptions sobres mais imagées, restituant un paysage fantomatique, fascinant et horrifiant à la fois. Le héron de Guernica était déjà très réussi, mais là, j’ai été vraiment scotchée.

« Il n’y a pas longtemps, quelqu’un m’a dit que là-bas, certaines nuits, les arbres se mettaient à rougeoyer.

J’ai vu ça de mes propres yeux. On a vu ça, avec les gars. Un truc étrange. Tu regardes ça et même si t’as une grande gueule je peux te dire que ça te ferme le clapet. »

L’avis de Fransoaz, enthousiaste aussi.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La nuit tombée

  1. mesetageresenfranglais dit :

    Ca m’a l’air tres bien ce livre, je l’ajoute a ma liste! Merci!

  2. grigrigredin dit :

    Je crois que je vais me laisser tenter…. C’est surtout ta description de l’écriture qui me donne envie de le lire.

  3. Fransoaz dit :

    Dans « La nuit tombée » Antoine Choplin adopte un style poétique pour mettre en mots cette catastrophe humaine, c’est très réussi.
    Merci pour le lien.

  4. Je ne connais pas cet auteur. Mais j’en ai entendu parler en bien. Ce que vous dites me donne envie de lire ce livre là. Je vais voir mercredi matin s’il est à la bibliothèque. Merci !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s