underground

underground Grande fan de Murakami dont j’ai lu presque tous les romans, je ne pouvais manquer ce livre, très différent pourtant. underground (sans majuscule) est une réaction à chaud du célèbre romancier japonais, à peine 9 mois après les événements de 1995 à Tokyo, où 12 personnes sont mortes d’une attaque au gaz sarin et plus de 5000 personnes ont été plus ou moins gravement blessées.

Murakami revient tout d’abord sur les circonstances de cette attaque, perpétrée par des adeptes de la secte Aum, qui ont depuis tous été arrêtés et jugés. Pour tenter de comprendre ce qui s’est passé, l’auteur a contacté des centaines de rescapés de cette attaque, dont plusieurs ont accepté de parler et de raconter ce qui leur était arrivé ce 20 mars 1995. Les nombreux témoignages qui nous sont rapportés sont très émouvants, on repère les points communs (j’ai appris ainsi les symptômes révélant une intoxication au sarin : on se sent tout froid, on ne peut plus respirer, on voit tout sombre d’un coup, on perd la mémoire, on est envahi de cauchemars), les difficultés qu’ont eu les hôpitaux à comprendre puis à faire face, mais aussi les variations de réactions des gens face aux adeptes de Aum, puis dans leur quotidien après l’attaque.

Dans un second temps, Murakami a réussi à interroger plusieurs adeptes, ou anciens adeptes de cette secte Aum. Ce qu’ils en disent est extrêmement glaçant, mais passionnant, on comprend mieux ce qui pousse certains à adhérer : trouver une réponse donnée par quelqu’un de très puissant, ne plus avoir à réfléchir. Une des anciennes adeptes raconte des choses atroces, des gens suspendus des heures la tête en bas ou enfermés des jours sans manger ou encore soumis à des drogues de type LSD pour atteindre l’illumination…

Un documentaire particulièrement intéressant, que j’aurais bien aimé lire avant IQ84 car on comprend bien mieux les sources d’inspiration de ce roman !

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour underground

  1. profplatypus dit :

    Je me suis un peu lassé de Murakami en tant que romancier mais j’avais bien envie de lire cet essai à sa sortie. Je pense attendre qu’il sorte en poche, mais tu me donnes vraiment envie !

    • sandrion dit :

      Tant mieux ! Reste que je préfère le romancier, même si IQ84 m’avait déçue. Mais « Kafka sur le rivage », « les chroniques de l’oiseau à ressort » sont de telles merveilles !

  2. Louise dit :

    Je dois combler cette lacune, je ne connais pas cet auteur, tu me conseilles quel livre pour commencer? Je ne voudrai pas lire en 1ér ce documentaire mais un roman.
    ( je t’ai tagué aussi si tu veux répondre)

    • sandrion dit :

      Oh ! Merci pour le tag ! J’y réponds ce week-end ! Pour Murakami, mes livres préférés sont : « la ballade de l’impossible » (belle histoire d’amour, très beau, onirique et poétique) et « Les chroniques de l’oiseau à ressort » ou « Kafka sur le rivage » : ces deux-là sont des livres qui partent du réel et qui bifurquent, de façon toujours à la fois naturelle et étrange, vers un fantastique un peu inquiétant. L’imaginaire est d’une richesse incroyable ! J’ai hâte de connaître ton avis sur un auteur qui me fascine vraiment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s