Le bon gros géant

Le bon gros géant Je viens de finir de lire à mon fils à haute voix Le bon gros géant. Quel bonheur, ces romans de Roald Dahl ! Cette année, je lui ai déjà lu Les deux gredins et Charlie et la chocolaterie (grand succès !). Le style de cet auteur est inimitable, un mélange d’humour anglais décalé et parfois absurde, d’ambiance parfois angoissante, de fantaisie débridée et de tendresse. Pour moi, c’est un grand auteur, devenu classique, de littérature jeunesse, et de littérature tout court. Evidemment, les dessins de Quentin Blake jouent un rôle dans le succès de ces livres, ils sont plus que des illustrations tant ils enrichissent l’humour et la tendresse présents dans ces romans.

Le bon gros géant (alias le BGG) souffle des rêves dans les chambres des enfants, à l’heure des ombres. Sophie, de la fenêtre de l’orphelinat, l’a surpris dans les rues et il l’enlève de son lit ! En effet, nul ne doit voir les géants. Heureusement pour Sophie, celui-ci est le seul « bon » géant d’une bande de dix. Les neuf autres, aux noms tous plus terribles les uns que les autres (l’Avaleur de chair fraîche, l’Ecrabouilleur de donzelles, le Buveur de sang, etc.), quittent leur pays des géants pour attraper des « hommes de terre » la nuit et les croquer tout crus. Sophie et le BGG vont tout faire pour arrêter ce carnage…

J’oubliais : le BGG n’est jamais allé à l’école, alors il parle un peu bizarrement, par exemple « il ne vous resterait pas un peu de cette délexquisavouricieuse boustiffance dans votre garde-manger, par hasard ? » ou « ta tête n’est pas aussi encrassouillée qu’il y paraît après tout !« , mais cela n’empêche pas Sophie (ni le lecteur) de se prendre d’affection pour ce doux dingue de sept mètres qui court la nuit attraper les rêves pour les souffler ensuite, de sa drôle de trompette, dans les nuits des enfants d’Angleterre…

 

Publicités
Cet article, publié dans littérature jeunesse, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le bon gros géant

  1. profplatypus dit :

    J’ai d’excellents souvenirs des Roald Dahl lus quand j’étais gamin, mais curieusement je ne me rappelle pas très bien de celui-ci. Il faudrait que je m’y replonge (ainsi que dans Sacrées Sorcières, que j’adorais).

    • sandrion dit :

      Ah, « sacrées sorcières », magnifique aussi ! Je les aimais gamine, tous ces livres et j’ai le plaisir de les redécouvrir aujourd’hui. Quant à mon fils : il est fan !

  2. Louise dit :

    Nous les adorons aussi. Moi je l’ai découvert en même temps que mes enfants et à chaque fois je me suis laissée prendre par l’histoire. J’ai une préférence pour Mathilda.

  3. Je ne connais pas ce titre… C’est noté !

  4. jerome dit :

    Toujours excellent Roald Dahl, c’est un incontournable en littérature jeunesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s