l’extraordinaire voyage, etc.

l'extraordinaire voyage... Ma mère m’avait vivement conseillé la lecture de ce roman au titre hautement improbable et à la couverture semblant directement sortie d’un catalogue du fameux magasin de meubles.

C’est l’histoire d’un fakir au nom tout aussi farfelu, Ajatashatru Lavash Patel (prononcez «J’attache ta charrue, la vache») qui quitte son pays pour Paris pour y trouver le nouveau matelas à clous vendu en promo chez Ikéa. Muni d’un faux billet de 100 euros avec lequel il arnaque le chauffeur de taxi, il se retrouve enfin dans le magasin mais le matelas en question n’est plus en promo et notre fakir n’a pas assez d’argent… De drôles de circonstances l’amènent à se retrouver enfermé dans une armoire chargée sur un camion direction l’Angleterre. Plusieurs rencontres conduiront ce personnage un peu filou à changer sa façon de voir la vie.

Ce livre a-t-il pâti de tomber entre mes mains après trois très bons romans ? Peut-être. Reste que je n’ai pas accroché à ce voyage rocambolesque et que ce faux fakir m’a laissée de marbre. J’avais sans cesse en tête Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire dont j’ai largement préféré l’humour.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour l’extraordinaire voyage, etc.

  1. mrspepys dit :

    Décidément, nous sommes au diapason en ce moment ! J’ai commencé ce roman hier dans le train, et après environ 80 pages je n’accroche pas vraiment. Le ton se veut un peu trop « regarde combien je suis un auteur drôle… ».

  2. aifelle dit :

    Les avis sont assez partagés sur ce roman. Je ne l’ai pas encore lu, ça viendra sans doute, au moins j’essaierai.

  3. jerome dit :

    En voila un qui ne m’attire pas du tout depuis que je lis des avis sur les blogs, je suis de plus en plus persuadé qu’il n’est pas fait pour moi.

  4. aH AH, celui la je l’ai eu dans les mains et je l’ai reposé; donc j’ai bien fait, je sais que je peux me fier à tes avis 🙂

  5. manio dit :

    Alors,tu n’as pas aimé…Mais tout dépend du contexte dans lequel on lit un livre,pour moi, il m’a apporté de la légèreté dont j’avais tant besoin, à ce moment là de lecture.

    • sandrion dit :

      Oui ! Je comprends, c’est vrai que les lectures dépendent beaucoup du moment, de la disponibilité d’esprit et de ce qu’on vit par ailleurs… mais c’est rare que je n’aime pas les livres que tu aimes toi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s