Le cerveau de Kennedy

Le cerveau de Kennedy Comment ? Un Mankell que je n’ai pas encore lu ? me dis-je à la bibliothèque en attrapant ce roman. J’ai lu presque d’une traite, c’est prenant, sec, noir, très noir, mais… je n’ai pas réussi à être entièrement convaincue et la fin m’a laissée… sur ma faim.

Louise Cantor, archéologue d’une cinquantaine d’années, suédoise faisant des fouilles en Grèce, trouve son fils Henrik mort dans son lit. La police conclut à un suicide mais Louise pense qu’on l’a assassiné. Elle cherche à retrouver le père de son fils, disparu dans la nature depuis longtemps, et ensemble ils vont commencer à démêler des fils de plus en plus serrés, qui mèneront Louise au fin fond du Mozambique. Elle devra faire face à des secrets bien gardés…

Peut-être qu’il a tout simplement manqué mon inspecteur Wallander préféré dans cette histoire, cela dit ça reste Henning Mankell et l’histoire, comme toujours, est l’occasion de faire une violente critique, ici celle des méthodes peu avouables des laboratoires pharmaceutiques, l’exploitation cynique de la pauvreté et de la maladie.

Publicités
Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le cerveau de Kennedy

  1. grigrigredin dit :

    Je n’ai encore jamais lu Henning Mankell… Mais je crois que je commencerai plutôt par « Les chaussures italiennes ».

  2. aifelle dit :

    Je ne l’ai pas encore lu non plus celui-là, je me réjouis qu’il m’en reste quelques uns à lire, même sans Wallander.

  3. Je n’ai lu que la 5ème fille et j’ai tout oublié; il faut que je découvre d’autres titres. Je ne vais pas relire la 5ème… car l’histoire me reviendra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s