Dissolution

Dissolution Mon frère ne jure que par ce polar ces derniers temps, alors je me suis laissée convaincre lorsque j’étais chez lui à Bruxelles, n’ayant plus rien à lire. Et effectivement c’est vraiment passionnant, d’ailleurs ce bouquin a reçu le prix Peters Elis du roman historique et m’a permis de découvrir ce qu’était l’Angleterre au début du XVIe siècle, au moment des bouleversements liés à la Réforme.

On est en 1537, au moment où la Réforme s’installe en Angleterre. Le roi cherche à éradiquer les papistes et à dissoudre les monastères catholiques coupables, selon lui, d’obscurantisme et de pratiques dissolues.  Cromwell est à la tête des réformateurs et envoie un de ses brillants avocats, Matthew Shardlake, enquêter sur le monastère de Scarnsea où s’est produit un meurtre. Il voudrait bien profiter de l’occasion pour fermer le monastère sans utiliser la force…

On est rapidement plongé dans une ambiance assez glauque il faut bien le dire car ces moines semblent bien plus attachés aux différents plaisirs terrestres qu’aux nourritures spirituelles… On découvre les dessous de cartes à la fois de la vie dans les monastères mais aussi des pratiques plutôt contestables des Réformateurs. Notre avocat, quadragénaire bossu, assisté du jeune Mark, est un personnage intéressant car assez complexe, naïf et rusé à la fois, tourmenté et rationnel. Voilà ce que lui dit son maître Cromwell vers la fin du roman : « Mordieu, Matthew, vous êtes bien naïf pour un avocat ! Vous possédez l’innocence d’un croyant réformateur sans la flamme. Mieux vaut, comme moi, avoir la flamme sans l’innocence ! »

Bref, je lirai volontiers les autres enquêtes de l’avocat bossu M. Shardlake !

challenge thrillers et polars

Publicités
Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Dissolution

  1. mrspepys dit :

    Epoque moderne ? polar ? validé par Sandrion ? je capitule et le place en tête de liste à lire.

  2. Jérôme dit :

    Pas du tout mon truc les polars thrillers historiques, même si celui-là à l’air très bien.

  3. aifelle dit :

    J’ai du mal avec les polars historiques, j’aime l’un ou l’autre, mais pas les deux mélangés.

  4. grigrigredin dit :

    Je t’encourage à lire ses autres enquêtes ! J’avais vraiment bien aimé « Sang Royal »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s