Dans la mer il y a des crocodiles

Dans la mer il y a des crocodilesJ’avais beaucoup aimé de Fabio Geda son roman mettant en scène des éducateurs, La séquence exacte des gestes. Dans la mer il y a des crocodiles est très différent puisqu’il est d’un genre hybride, entre témoignage et roman. La rencontre avec un jeune migrant afghan, Enaiatollah Akbari a été décisive pour F. Geda : « J’avais été impressionné et fasciné par sa façon de raconter son aventure hors du commun, sans amertume, avec légèreté et auto-ironie, raconte Geda. Aussi, quand il m’a offert ses souvenirs, en me demandant de les raconter, j’ai écrit l’histoire à la première personne pour recréer le rythme et la tonalité de sa parole orale. Les aventures et le point de vue sont les siens, la construction et la langue sont les miennes. » (je recopie les propos de l’auteur cités dans le très intéressant article du Monde)

Le parcours du jeune Enaiat est incroyable et commence par la décision très courageuse que prend sa mère d’abandonner son enfant de 11 ans au Pakistan parce que la vie en Afghanistan est trop dangereuse et qu’elle ne voit que cette solution pour laisser une chance de vie à son fils. Durant plusieurs années, Enaiat survit en faisant toutes sortes de métiers – manoeuvre sur des chantiers, serveur, tailleur de pierres, marchand à la sauvette – traverse de nombreux pays, Pakistan, Iran, Grèce, Turquie, affrontant régulièrement des dangers incroyables, rencontrant la générosité comme la méchanceté. Sa détermination farouche et son attitude toujours digne lui permettront d’atteindre Turin où il trouvera un point d’ancrage.

Une belle leçon de vie.

J’ai bien aimé ce passage : « Il m’a dit que je faisais bien d’aller en Iran. Mais il l’a dit comme si bien faire et mal faire étaient les deux moitiés d’un même sandwich que, dans tous les cas, il fallait manger en entier, sans regarder ce qu’il y avait à l’intérieur.« 

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans la mer il y a des crocodiles

  1. aifelle dit :

    Je ne connais pas cet auteur ; le thème est intéressant, je note.

  2. keisha41 dit :

    En effet, ça peut m’intéresser (je confondais ce Fabio avec un autre italien)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s