Corniche Kennedy

Corniche KennedyJ’ai dû relire ce roman pour le présenter à une de mes élèves et la relecture était aussi plaisante que la lecture ; je le préfère à Réparer les vivants, il est plus nerveux et plus enlevé. Une magnifique ode à l’adolescence, très juste et très belle. On a longtemps en tête après la lecture ce groupe de jeunes entre 13 et 18 ans, qui ont squatté la « Plate », la « Corniche Kennedy », cette plate-forme de bord de mer, près de Marseille, qui devient leur Q.G. « Les petits cons de la corniche. La bande. on ne sait les nommer autrement. Leur corps est incisif, leur âge dilaté entre treize et dix-sept, et c’est un seul et même âge, celui de la conquête : on détourne la joue du baiser maternel, on crache dans la soupe, on déserte la maison. » Ils y traînent, y draguent, y tchatchent et surtout sautent et plongent, plongeoirs naturels et d’autant plus attirants qu’ils sont dangereux.

Face à ces adolescents solaires, bande à laquelle s’adjoint une fille qui n’est pas des leurs, Suzanne, qui va bouleverser l’équilibre tacite et précaire de ce groupe, Sylvestre Opéra, un commissaire obèse et sombre qui traque ces jeunes autant qu’ils le fascinent. D’un côté la tolérance zéro, de l’autre le goût de l’interdit…

« Quand ils montent faire un Just Do It, ils changent de vitesse, leurs mouvements sont plus lents, empreints de majesté, même si surjoués, même si rigolards – finis les créatures hyperactives, les gosses excités, les personnages élastiques et dopés, je te poursuis, hé ho petite fiotte, je te double, je saute plus loin, plus haut et plus vite que toi : à présent, ils se concentrent » (Le Just Do It est le nom du plongeoir de 7 mètres)

 

Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Corniche Kennedy

  1. aifelle dit :

    Je n’ai pas encore lu cette auteure dont les thèmes ne m’attirent pas. Celui-ci pourrait peut-être passer.

  2. jerome dit :

    Tu le préfères à « réparer les vivants », ça me rassure un peu mais pour autant je n’ai pas l’intention de relire cette auteure pour l’instant.

  3. Louise dit :

    Je ne connais pas du tout cet auteur. Bon avec réparer les vivants j’en ai entendu parler 🙂
    Je note ce roman , ça pourrait plaire ici.Je verrai à la biblio, j’ai envie de voir le style d’écriture.

  4. saxaoul dit :

    J’ai lu récemment « Réparer les vivants » et je pense que je vais poursuivre dans ma découverte de l’auteur. Celui-ci me tente !

  5. worldcinecat dit :

    Je dois absolument le lire, j’ai tellement aimé réparer les vivants, livre et film

    • sandrion dit :

      pas encore vu le film « réparer les vivants » ! Mais le livre « Corniche Kennedy » (dont le film sort aussi, quel succès elle a !) est vraiment bien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s