L’année du volcan

L'année du volcanAh !! Voilà bien longtemps que je n’avais pas lu d’enquête d’un de mes commissaires préférés, Nicolas Le Floch, dont j’ai suivi presque toutes les aventures avant l’ouverture de ce blog, depuis L’énigme des Blancs-Manteaux, à l’arrivée du tout jeune breton à Paris, en 1761. L’année du volcan, c’est 1783, plus de vingt ans après. Nicolas Le Floch a vieilli, a perdu certaines illusions mais garde son goût du risque, de la justice, de l’observation minutieuse. Cette fois-ci c’est la reine Marie-Antoinette qui lui demande d’enquêter sur la mort du vicomte Trabard, piétiné par son cheval dans son box. Le voilà parti sur les traces d’un meurtre bien complexe et qui l’entraîne dans de sombres histoires de fausse monnaie, de trafic immobilier, de circulations de tracts scandaleux, dans lesquelles bon nombre de personnes, dont certaines bien haut placées, semblent impliquées…

C’est un plaisir de retrouver ce personnage charmant et subtil, cultivant le mystère, l’amitié, la sensualité (en amour comme en gourmandise… ah ! les plats évoqués par le menu, dont la seule évocation met déjà l’eau à la bouche !). On sent, dans ce roman, comme un atmosphère de fin de siècle, entre ce brouillard nauséabond malgré la chaleur de l’été dû aux vapeurs dégagées par le volcan islandais du titre et le mécontentement qui gronde, dont l’ami de Le Floch, Bourdeau, semble le représentant et qui annonce bien sûr la révolution française à venir… Une bonne lecture de vacances !

Publicités
Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’année du volcan

  1. nathchoco dit :

    J’aime beaucoup Nicolas le Floch et ne me lasse pas de ses aventures. Je n’ai aps encore lu celui -ci car je vais doucement dans cette saga ! Je profite de ce message pour te dire qu’il est temps que tu viennes faire un petit tour par ici : http://www.unchocolatdansmonroman.fr/article-resultats-du-concours-laurent-gaude-124888977.html hiih !

  2. sous les galets dit :

    Je dois absolument découvrir cet auteur (tu pense ! du polar historique à la période moderne), mais j’ai peur d’être trop exigeante, de traquer l’erreur ou l’anachronisme . Les blogueurs l’aiment suffisamment pour me convaincre de tenter ma chance. Me conseilles-tu de commencer par son premier, ou bien l’ordre n’a-t-il pas d’importance?

    • sandrion dit :

      Je serais toi je commencerais par le premier, comme ça tu pourras suivre Nicolas Le Floch à travers ses aventures, c’est plus sympa ! Tu peux traquer l’erreur, j’ai une copine prof d’histoire agrégée, elle n’en a pas trouvé !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s