Instant poésie / Présentation « Recours au poème »

Tony's bluesC’est une première sur ce blog : ce soir c’est poésie au programme ! Il ne fallait pas moins que mon amie Marilyne pour me décider à franchir ce pas. Elle écrit des poèmes et vient de traduire ceux d’un auteur américain, Barry Wallenstein, dont le recueil, Tony’s Blues, est publié de façon numérique sur l’excellent site Recours au poème, et que j’ai eu la chance de pouvoir lire.

« Recours au poème » est à la fois un site où l’on peut lire des textes de poètes contemporains mais aussi un éditeur qui publie des recueils de façon numérique. Le texte de présentation de la partie « édition » est un poème en soi et fait réfléchir sur la place et l’importance de la poésie : « La poésie est l’œuvre en couleurs et en sons qu’est la vie. »

Ce recueil, Tony’s Blues, est composé de 16 courts poèmes, suivis chacun par sa traduction. Ils mettent en scène un personnage adolescent/jeune adulte, Tony, dont chaque poème illustre une partie de sa vie ou un trait de son caractère. Ils sont tour à tour sombres, grinçants, pseudo naïfs et régulièrement traversés par un trait d’humour. Le rythme est souvent syncopé (usage fréquent d’un long tiret en fin ou en milieu de vers), balancé, à l’image des textes de rap ou de slam, le langage percutant, à la fois simple et fort. La thématique urbaine est présente dans les scènes présentés, le langage souvent familier.

J’ai aimé ces textes courts et assez forts, dans lesquels Tony se parle à lui-même ou à la première personne, entre exaltation, rage et espérance. La traduction épouse bien et le rythme et la force du langage. Une belle découverte !

« t’es un crapaud terne, Tony

dans un reste de ragoût;

tu ne lis plus le journal

car il est nul — même les BD sont tristes
réveille-toi ! »

« Les pneus du voisin sont intacts,

pas tailladés,

mais, soyons clairs,

la lame, parfois, doit s’aiguiser »

« Les préférences de Tony
Certains préfèrent les fraises à la crème —

un fond de musique douce

et un bon livre

ouvert à une page qui satisfait  l’esprit

sans émousser le goût des baies

ou de la crème.
Quant à moi, je préfère le bordel

celui de l’angle de Vine Street

plus que tout autre »

Publicités
Cet article, publié dans à sauts et à gambades, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Instant poésie / Présentation « Recours au poème »

  1. Louise dit :

    Super, une poésie moderne et moins « figée ». Tes liens sont très intéressants. Je vais y revenir quand j’aurai plus de temps. Il y a de belles poésies.

  2. aifelle dit :

    Je reçois la news de Recours au poème, c’est toujours intéressant et on se rend compte que la poésie est toujours vivace, ce sont les medias qui ne la répercute pas.

  3. Manio dit :

    Vraiment peu initiée à la poésie….j’ai passé un excellent moment à naviguer dans ce site,y trouvant des poèmes qui ont su me faire vibrer…merci donc à Marilyne…et à sandrion ,bien sûr!

  4. Merci de me faire connaître ce site que je ne connaissais pas. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s