Poème du jeudi soir

Dans la foulée de la lecture du recueil de poèmes, j’ai flâné sur le site « Recours au poème ». J’en partage un avec vous.

Allez dire au nuage qui passe

Allez dire au nuage qui passe
de s’arrêter
à mi-chemin du ciel
pour qu’il penche avec indolence
sa tête d’hortensia à ma fenêtre

Allez dire au chemin qui passe
en claudiquant
de porter ma vie si lasse plus loin
que mes pas
sans que reviennent mes vers
à la ligne d’horizon

Allez dire au temps qui passe
de guingois
dans les horloges bras ballants
de moudre au ralenti
son grain pour que le chant
du balancier me donne
un avant-goût de l’éternel

Gilles Baudry

Publicités
Cet article, publié dans poésie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Poème du jeudi soir

  1. bonne pioche, Sandrine – pourquoi ne pas continuer à mettre de temps en temps un poème sur ton blog, d’ailleurs? On peut aimer la lecture et se régaler d’un poème 🙂

  2. aifelle dit :

    J’ai un recueil de Gilles Baudry, c’est un poète qui me touche beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s