La peau de l’ours

La peau de l'oursCe drôle de roman est le long monologue d’un être monstrueux né de l’union d’une femme et d’un ours, vendu dès son plus jeune âge, passé de mains en mains, d’un montreur d’ours au directeur d’un cirque pour finir entre les murs glauques d’un zoo. Ce personnage sans nom raconte son destin, résigné à la soumission, mélancolique, dont seulement les femmes recherchent la compagnie et viennent se lover contre sa fourrure. L’écriture est inventive et libre, à la lisière du conte, du documentaire animalier, de la réflexion philosophique.

L’avis de Cathulu qui a aussi bien aimé.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La peau de l’ours

  1. Asphodèle dit :

    Un petit côté Elephant Man ? Ça ne me tente pas, là tout de suite ! 😉 Bises Sandrion !

  2. sous les galets dit :

    Je ne te sens pas plus emballée que ça Sandrion en fait. Certaines lectrices en ont fait une vraie pépite, mais moi je n’arrive pas vraiment à être tentée.

  3. aifelle dit :

    Je le lirais bien, mais sans en faire une priorité.

  4. sandrion dit :

    Une pépite, je n’irai vraiment pas jusque là, j’ai bien aimé, mais sans être complètement emballée non plus. Lisez plutôt Choplin ! Ma top liste de 2014 dans quelques jours… il sera dedans !

  5. jerome dit :

    Pas envie d’en faire une priorité. Par contre je suis d’accord avec toi pour Choplin 😉

  6. cathulu dit :

    Joyeux Noël ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s