Peine perdue

Peine perdueD’Olivier Adam j’avais beaucoup aimé Un coeur régulier, Des vents contraires et d’autres mais Lisières m’avait refroidi. En lisant certains avis positifs sur Peine perdue dont celui d’Enna, j’ai eu envie de replonger dans son univers, assez sombre il faut bien le dire.

J’ai fini par entrer dans cette histoire, construite en une vingtaine de chapitres, chacun centré sur un des personnages du récit. Dans une petite ville côtière du sud-est en France, deux événements vont secouer la ville : le passage à tabac d’Antoine, jeune homme sanguin et colérique, et un énorme tempête dans laquelle deux personnes trouveront la mort. L’histoire se déroule sur plusieurs jours et s’intéresse, tour à tour, à Antoine, Jeff son meilleur ami, un looser fumeur de joints qui s’occupe du camping de la ville, Marion, l’ex d’Antoine qui l’a quitté parce qu’elle ne supportait plus son instabilité, son fils, le patron véreux et cynique du camping et bien d’autres. Adam entre parfaitement bien dans chaque vie dont il explore à merveille les différentes facettes et le plus souvent les failles, le vide et le désespoir. A cette approche s’ajoutent aussi les interrogations sur les causes de l’accident d’Antoine.

Ces personnages sont proches et le plus souvent émouvants, et j’apprécie qu’il donne, comme dans le recueil de nouvelles Passer l’hiver, la parole aux gens modestes, à ceux dont la vie semble n’intéresser personne, mais j’ai eu du mal avec l’écriture d’Olivier Adam qui manie un peu trop fréquemment les mêmes procédés. Par exemple, on retrouve sans cesse la formule (que je déteste, en plus !!) « au final », mais à croire qu’il s’est lancé le défi de l’utiliser au minimum une fois par chapitre !

Avis mitigé de Mirontaine et encore moins positif chez Saxaoul.

Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Peine perdue

  1. saxaoul dit :

    J’ai été déçue mais ça ne m’empêchera pas de lire son prochain roman !

  2. Asphodèle dit :

    Je n’avais pas vraiment aimé « Le coeur régulier », le seul que j’ai lu, celui-ci ne me tente pas non plus car contrairement à toi, je n’ai pas lu de billet totalement enthousiaste ! C’est dommage car a priori j’aime bien cet homme, les sujets qu’il aborde et sa mélancolie mais je n’aime pas son style…

  3. aifelle dit :

    Je suis réfractaire à l’écriture et aux histoires d’Olivier Adam. Je crois que c’est définitif.

  4. Louise dit :

    Ouf, je ne suis pas tentée car j’avais lu un autre titre de cet auteur (j’ai oublié) mais je sais que je n’avais pas aimé. Et vu les commentaires.

  5. enna dit :

    J’ai aimé tout ce que j’ai lu de lui et j’ai eu un coup de coeur pour celui-ci 😉 http://ennalit.canalblog.com/archives/2014/12/14/31092501.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s