Room

RoomJack fête ses 5 ans quand s’ouvre le roman, un petit garçon plein de vie qui discute avec sa mère « Eh bien, Monsieur Cinq, dit-elle, pour ton cadeau, c’est tout de suite ou après ?« . Dans les premières pages, quand on ne sait rien de l’histoire, on est à la fois attendri et un peu agacé par cette écriture à la première personne d’un enfant de 5 ans, qui utilise des expressions comme « superfort » ou « Monsieur Rocking-Chair » ou encore « je bois tout plein de Doudou-Lait« . Et puis, de subtils indices introduisent une sensation d’oppression et peu à peu, on comprend que Jack et sa mère sont prisonniers, enfermés par « Grand Méchant Nick » qui les nourrit sans jamais les laisser sortir, même pour prendre l’air comme l’explique la mère : « On est comme les personnages d’un livre, et lui, il ne laisse personne l’ouvrir. »

A ceux qui ne l’ont pas lu, je préfère ne pas en dévoiler davantage, je précise seulement que ce qui pourrait être le récit un peu mélo d’une histoire sordide est une vraie réussite. Grâce à cette écriture qui épouse parfaitement et naturellement la vision de l’enfant, l’auteur parvient à montrer les sentiments très complexes et très forts qui lient la mère et son fils. Jack n’a connu que cette chambre-prison et sa mère a réussi à l’élever le mieux possible, le cachant dans un dressing lors des visites de son geôlier et instaurant des repères et des rituels (les histoires, le brossage de dents, le « sport », développant des trésors d’imagination et d’amour) si bien que Jack est presque « heureux » dans cet état, et vivre ailleurs que dans cet endroit clos se révèlera bien plus complexe que prévu.

J’ai eu du mal à quitter ces personnages extrêmement attachants, fascinée par cette histoire menée de main de maître. D’autres avis tout aussi enthousiastes chez Philisine, Platypus, Aifelle et Noukette. Dans un article du Monde, Emma Donoghue raconte comment elle a pu écrire sur ce sujet.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Room

  1. Aifelle1 dit :

    J’avais hésité un bon moment avant de me lancer dans cette lecture, mais je ne l’ai pas regretté, le sujet est vraiment bien traité.

  2. jerome dit :

    Beaucoup d’enthousiasme autour de ce roman, c’est vrai. Je finirai peut-être par me laisser tenter…

  3. profplatypus dit :

    Je l’ai lu récemment et je partage totalement ton avis ! Un roman puissant qui accomplit un vrai tour de force avec ce choix de narrateur terriblement agaçant au début mais qui prend tout son sens par la suite….

  4. Pour moi, il fait partie des TOP de chez TOP ! A lire absolument : impressionnant !

  5. sous les galets dit :

    Mais punaise, c’est archi archi glauque quand même….C’est typiquement le genre de sujets qui me font peur quand même; est ce que cela signifie que Jack est né en captivité aussi ?

  6. noukette dit :

    Quel roman bon sang ! Te lire me donne envie de le relire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s