La Survivance

La survivanceL’auteur, Claudie Hunzinger, m’avait déjà fait de l’œil quand j’avais lu l’article de Brize sur La langue des oiseaux, alors quand une collègue m’a prêté ce livre, dont elle m’a chaudement recommandé la lecture, il est directement passé sur le dessus de ma PAL (dont ceux qui me connaissent savent qu’elle est ridiculement petite). Eh bien, après C’était notre terre, Amours ou Americanah, encore une bien belle lecture (il y a des périodes comme ça, où on ne lit que de belles choses…), d’un tout autre style.

Sils et Jenny, un vieux couple de libraires d’une soixantaine d’années, sont expulsés de chez eux, et tout loyer est au-dessus de leurs moyens. Ils n’ont d’autre choix que de partir, un premier mai, dans une vieille métairie qu’ils avaient achetée quarante ans auparavant, à 1000 mètres d’altitude en pleine montagne des Vosges, avec leur chienne Betty et leur ânesse surnommée Avanie, « haute, 1,20 m au garrot, un muffle sage, de larges yeux noirs, bombés de larmes, une haleine douce, une robe odorante, et d’extravagantes oreilles fourrées, profondes, chaudes, d’une mobilité sachant capter les antipodes. Elle était devenue le cœur de la maison avec librairie et jardin où se concentrait ma vie. Je pensais que ce serait pour toujours. »

Dès les premières pages j’ai été complètement séduite par cette écriture intime, poétique et sensuelle et c’est avec bonheur que j’ai suivi Sils et Jenny dans leur départ, entre angoisse et exaltation. En effet, à leur arrivée ils découvrent que le toit de la métairie est crevé, il fait encore très froid le matin, ils n’ont ni chauffage, ni électricité, ni eau courante (une source à 7°), mais des ciels splendides, une montagne dont la beauté changeante les fascine. Et puis évidemment, ils ont emporté l’essentiel : un canapé rouge et leurs cartons de livres. Le contact avec une nature somptueuse mais rugueuse va les transformer en profondeur.

Un livre absolument magnifique, d’une poésie à couper le souffle et qui vous embarque bien loin du quotidien… Merci Emmanuelle pour cette belle découverte !

L’avis d’Aifelle, à lire car elle cite plusieurs beaux extraits, et de Keisha, toujours partante quand il est question de voyage 🙂 J’ai lu aussi ce que C. Hunzinger raconte de la genèse de ce roman sur son site : passionnant !

Encore un extrait, celui d’un moment où Jenny évoque les deux cerfs qu’elle passe des heures à observer : « Etre calmement regardée par eux est la chose la plus étrange qui me soit arrivée. Il me semblait ne pas voir deux bêtes, mais quoi donc alors ? Larges yeux très écartés, brillants, saillants, noirs. Longs museaux sombres. Fronts surmontés d’une métaphore de forêt. Intelligence habitant leur corps tout entier, formant une seule vigueur prête à bondir, un seul lieu de commotions, d’émotions, de galops fous, de gloire. »

Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La Survivance

  1. Aifelle dit :

    Claudie Hunzinger écrit magnifiquement bien. Il te reste à découvrir Bambois 🙂

  2. keisha41 dit :

    J’ai vraiment vraiment aimé. Un peu moins La langue des oiseaux, qui m’a peut être déconcertée. Il me reste Bambois aussi.

  3. lorouge dit :

    Je me rends compte que j’ai encore de fort belles choses dans ma PAL (celui là en fait partie aussi) !! J’aimerais beaucoup lire d’abord Bambois, la vie verte mais je n’arrive pas à le trouver, il est sur le net, sur certains sites, mais à des prix juste pas possible quoi, pour un poche c’est abusé ;0) Bisous, bonne semaine

  4. Jerome dit :

    Je ne connaissais pas du tout mais ton enthousiasme me laisse à penser qu’il va falloir que je me dégote ce roman au plus vite 😉

  5. Hélène dit :

    J’étais aussi tombée sous le charme !

  6. noukette dit :

    Ce roman m’était curieusement tombé des mains… je ne sais plus ce qui m’avait gênée à l’époque…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s