Esprit d’hiver

Esprit d'hiverC’est une de mes connaissances, psychanalyste, qui m’a un jour il y a 8 ans environ, parlé de Laura Kasischke et j’ai tout de suite adhéré et adoré : A moi pour toujours, Un oiseau dans le blizzard, En un monde parfait, La vie devant ses yeux, tous ces romans m’ont fascinée par la capacité de l’auteur à explorer la psyché humaine, à mettre en lumière ses ressorts de manière extrêmement fine. La lecture de son avant-dernier roman, Les revenants, m’avait un peu laissée sur ma faim mais avec Esprit d’hiver j’ai retrouvé tout ce qui m’avait conquise dans ses premiers romans et je sens que ce roman va me hanter longtemps…

Ce matin de Noël a mal commencé : Holly s’est réveillée trop tard, son mari est parti précipitamment chercher ses parents à l’aéroport. Tatiana, leur fille adoptive, dort encore. « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux » : cette phrase, qui sonne comme un avertissement, assaille Holly au réveil ; en plus, une tempête de neige s’est déclenchée, son mari Eric est coincé sur l’autoroute et les autres invités ne peuvent pas non plus quitter leur domicile.

Ce 25 décembre est raconté du point de vue de Holly, en une sorte de long monologue intérieur : le déroulement de ce Noël catastrophique et les souvenirs obsédants de l’adoption de Tatiana dans un orphelinat de Sibérie, treize ans auparavant. L’atmosphère du roman se fait de plus en plus oppressante, une menace, incarnée dans la fameuse phrase du début, plane, diffuse, impalpable, présente dans les moments les plus simples : « Quand Holly ouvrit la porte, la vapeur flottant dans la salle de bains fut aspirée dans le couloir. Une fois échappée, la buée disparut si vite qu’on l’aurait dit dotée d’une volonté propre, comme s’il s’était agi d’un animal en cage attendant cette occasion pour s’enfuir. »

La fin, magistrale, vous laisse le souffle coupé…  Bref, coup de cœur pour ce roman, dont le style me rappelle celui de Joyce Carol Oates.

De très nombreux avis sur la blogosphère évidemment, le plus souvent très positifs comme chez Cathulu, Aifelle, Enna, Antigone mais Galéa n’a pas du tout aimé. Je reste d’ailleurs toujours émerveillée de constater à quel point un même bouquin peut susciter des avis si différents !

Sur le site de Telerama, une interview passionnante de l’auteur.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Esprit d’hiver

  1. profplatypus dit :

    Ah, tiens… Moi c’est par les Revenants que je suis entré dans son oeuvre, et je l’ai trouvé magistral. A l’inverse, cet Esprit d’hiver m’a énormément déçu, en particulier en ce qui concerne le twist final. Comme quoi…
    Il me reste à découvrir d’autres romans de Kasischke, Un oiseau dans le blizzard me tentait pas mal !

  2. Touloulou dit :

    Je n’ai lu qu’un roman d’elle, A Suspicious River, qui m’a laissé un gout mitigé… et m’a mise très mal à l’aise ! Maintenant, je ne sais pas si j’ai envie de lire d’autres romans d’elle.

  3. Aifelle dit :

    Je n’avais pas été super emballée par « A moi pour toujours », mais celui-là alors il m’a scotchée ! Une lecture que l’on n’oublie pas.

  4. sous les galets dit :

    Je suis mortifiée évidemment, pleine d’amertume et d’aigreur après un billet comme celui-ci. Mais on reste amies quand même (tu sais que 2 ans après cette lecture, je me souviens encore précisément de cette phrase sur ce qui les a suivi depuis la Russie, j’en ai encore froid dans le dos).
    Je m’en vais pleurer dans mon coin et je reviens;

  5. lewerentz dit :

    C’est le premier (et le seul pour l’instant) livre que j’ai lu de Kasischke. J’avais beaucoup aimé mais la fin ne m’avait pas parue si extraordinaire. Beaucoup disaient, sur les blogs, qu’il y a plein d’indices au long du texte qui annoncent la vérité; moi, je n’y avais rien vu.

  6. kathel2 dit :

    C’est une auteure que j’aime beaucoup aussi, depuis « A Suspicious river »… Je crois qu’il m’en reste un à lire, mais il n’a pas encore rejoint ma PAL, étonnant, non ? Et ce n’est pas cet Esprit d’hiver, qui m’a impressionnée aussi.

  7. keisha41 dit :

    Hum, j’ai vraiment du mal avec cet auteur…

  8. noukette dit :

    Bon. Beaucoup d’avis contrastés sur ce roman, tellement que du coup j’en repousse encore et encore la lecture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s