Je refuse

Je refuseCe livre me tentait depuis que j’avais lu le billet enthousiaste de Jérôme ; je viens de le lire pratiquement d’une traite et c’est effectivement très beau…

Jim, la cinquantaine, pêche à 6h du matin, à Oslo, vieux bonnet enfoncé sur les oreilles, et on sent bien qu’il a connu des jours meilleurs. Ce matin-là une belle Mercedes s’arrête près de lui, c’est Tommy, le meilleur ami de sa jeunesse qu’il n’a pas revu depuis 30 ans. Cette courte rencontre va réveiller chez l’un et l’autre des souvenirs. Le roman se déroule durant 24 heures, adoptant alternativement le point de vue de Jim et de Tommy essentiellement, le récit entrecoupé de retours en arrière fréquents racontant ce qui s’est passé dans les années 1970.

« A plus de cent sur l’autoroute, je roulais maintenant vers Oslo, et je me demandais comment autant de choses pouvaient se produire dans une journée tout à fait ordinaire de septembre. Le temps était-il un sac dans lequel on pouvait enfouir tout ce qu’on voulait ? Et s’il décrivait un mouvement circulaire au lieu de parcourir une ligne droite, nous ramenant sans cesse à notre point de départ ? Ce n’était pas tout à fait ça, pourtant. Autrefois j’étais jeune, je ne l’étais plus. Et jamais je ne le redeviendrais. »

Je refuse est un roman fort et prenant, on s’attache à ces personnages souvent malmenés par la vie et le temps qui passe et transforme malgré eux les amitiés et les relations diverses. Un avis très complet chez Aifelle.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Je refuse

  1. lewerentz dit :

    tu en dis peu mais suffisamment pour titiller mon intérêt. Je note.

  2. noukette dit :

    Je me l’étais offert suite au billet de Jérôme, il m’attend 😉

  3. Aifelle dit :

    Très bonne lecture en effet, Jérôme a fait des adeptes !

  4. Jerome dit :

    Je suis ravi qu’il t’ait plu, et ta confiance m’honore, vraiment.

    • sandrion dit :

      Merci pour ce gentil commentaire… ce n’est pas la première, ni la dernière, fois que je m’inspirerai de tes avis, avec lesquels je suis très souvent d’accord !

  5. sous les galets dit :

    Depuis Jérôme il est noté, Aifelle et Kathel avaient enfoncé le clou, tu confirmes donc, il me le faut (et là je me dis que je vais quand même pouvoir attendre la sortie poche ;-))
    Belle journée Sandrion.

  6. Touloulou dit :

    J’aime bien ce court extrait, le thème de l’éternel recommencement… J’ai justement lu hier un billet (dans un blog qui n’avait rien à voir avec la littérature) sur ce sujet.

  7. Louise dit :

    Il est passé dans mes mains cet été, mais je n’ai pas pu lire plus de trois pages. Le mauvais moment, je le reprendrai plus tard. Car je ne suis jamais déçue par vos coups de cœur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s