Des fleurs pour Algernon

Des fleurs pour AlgernonL’auteur de ce roman extraordinaire, Daniel Keyes, est mort l’an dernier à 86 ans. Dans l’article du Monde à l’occasion de son décès, on apprend qu’il débute comme enseignant  dans une classe pour élèves défavorisés. «Après le cours, l’un des enfants est venu me voir. Il demandait à quitter la  »classe des idiots » parce qu’il voulait être intelligent», racontera plus tard Keyes. Cet épisode va lui inspirer les aventures de Charlie Gordon, le personnage principal de Des Fleurs pour Algernon, roman publié en 1966.

Dans l’autobiographie qu’il a publié en 2011, on peut lire cette phrase (dans le même article) : «Je me demande ce qui est le pire: ne pas savoir qui l’on est et être heureux, ou devenir qui l’on a toujours voulu être et se sentir seul» : c’est exactement ce qui se passe pour Charlie, arriéré mental que tout le monde aime bien même si on se moque gentiment de lui. Mais de brillants neurochirurgiens ont réussi sur la souris de laboratoire surnommée Algernon une opération incroyable puisqu’elle devient « intelligente » en parvenant à sortir de labyrinthes complexes et à trouver comment ouvrir des serrures et ils proposent à Charlie de tenter l’expérience à son tour…

Le roman s’ouvre donc ainsi « Le Dr Strauss dit que je devrez écrire tout ce que je panse et que je me rapèle et tout ce qui marive à partir de mintenan. Je sait pas pourquoi mais il dit que ces un portan pour qu’ils voie si ils peuve mutilisé. » C’est le premier compte rendu de Charlie, destiné à prouver sa motivation. Après l’opération, le lecteur voit sous ses yeux l’intelligence prendre le dessus et le style du personnage se modifier à grande vitesse. Mais au fur et à mesure que Charlie devient intelligent, sa relation aux autres se modifie, sa vision du monde aussi : évidemment il y a l’ivresse et le le bonheur de comprendre le monde, mais aussi la désillusion, la même soif d’être aimé et la vanité du savoir sans l’amour, la compréhension et la chaleur humaine. Autre chose : la souris Algernon si habile et si intelligente, régresse sans cause apparente…

« – Le problème, mon cher professeur, est que vous vouliez quelqu’un que vous pourriez rendre intelligent, mais qui pourrait encore être gardé dans une cage et exhibé quand ce serait nécessaire pour que vous récoltiez les honneurs que vous recherchez. L’ennui, c’est que je suis une personne. »

C’est un roman absolument poignant, qui reste d’une grande modernité. Je l’ai terminé il y a quelques jours et ce personnage continue à me suivre et à me faire réfléchir.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Des fleurs pour Algernon

  1. Aifelle dit :

    J’ai été subjuguée par cette lecture ; une des plus « questionnantes » que j’ai pu faire.

  2. Louise dit :

    J’en ai entendu parlé, mais sans ton article je n’aurais jamais eu envie de le lire. Parce que c’est de la science fiction. Mais ça va bien au delà; cette histoire a l’air terrible. Je vais voir si je le trouve cette après-midi. Je pense qu’il va beaucoup plaire à mes enfants.

  3. A_girl_from_earth dit :

    J’avais adoré ce livre et le personnage ! Poignant oui ! Très fort ! Riche en réflexions. J’apprends avec tristesse la mort de l’auteur l’année dernière ! 😦 Bon, 86 ans, ok…

  4. sous les galets dit :

    J’avais vu un film (voire un téléfilm même) tiré du livre, j’ai très envie de le lire, je trouve le fonctionnement de l’intelligence fascinante et surtout, je suis toujours étonnée du rapport intelligence/sociabilité. Il est dans ma LAL depuis un petit moment maintenant et ton billet me convainc encore plus de le lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s