Chantiers

ChantiersJe viens de lire avec bonheur ce petit ouvrage de Marie-Hélène Lafon, auteur des derniers Indiens, de l’annonce et du Soir du chien. Chantiers n’est pas un roman mais la présentation de son « établi », de ses « chantiers » d’écriture justement, neuf brillantes variations sur la création, ses coulisses, ses difficultés et ses jubilations, mais aussi sur ses origines paysannes et son parcours qui marquent de manière indélébile sa manière d’écrire, sur l’importance de la langue et des mots, sur ce qu’elle doit à Flaubert ou Claude Simon.

C’est incroyablement bien écrit, moi qui ai tendance à lire trop vite, j’ai ralenti volontairement mon allure pour profiter de cette prose poétique au rythme très particulier, de ce style à la fois travaillé et fluide,dansant, sensuel et intellectuel à la fois, souvent jouissif.

Deux passages (mais j’ai eu du mal à choisir !)

« J’ai fait, j’ai gratté, j’ai cherché, humé, flairé, pesé, soupesé, tâté, osé, retiré, remis, regretté ; j’ai bien fait ma maligne et mon intéressante ; j’ai sans doute fait mon travail mais je n’ai pas fait le tour de l’adjectif et je ne le ferai pas ; c’est lui qui me roulera dans la farine et m’attendra au tournant ou au coin du bois, comme l’odeur jaune de Calaferte. »

« Il y aurait, il y a, quand ça marche, dans l’écriture et dans la lecture, double jouissance, de part et d’autre de la page palissade palimpseste, façon Triptyque, la jouissance du voyeur et jouissance du tenancier de l’établissement textuel qui en donne au voyeur pour son argent, qui lui en met plein la vue sans jouer les gros bras, braconnant pour ce faire éperdument dans l’inépuisable taillis du réel. »

Le petit carré jaune en parle très bien !

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Chantiers

  1. aifelle dit :

    Décidément, il me le faut ce petit livre, je sens que l’on se régale avec 🙂

  2. keisha41 dit :

    Oui, Aifelle, fonce! j’ai aimé ce livre, tellement que je me suis dit, je vais le relire, et à ce moment là écrire un billet…

  3. lorouge dit :

    C’est une collection que j’ai découvert il n’y a pas longtemps et j’adore ! Mais celui ci je ne l’ai pas, je dois dire que tu es très tentante :0) Je te souhaite un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d’année, gros bisous Sandrion

  4. Louise dit :

    Je n’ai lu qu’un seul livre d’elle, Joseph. Je ne l’avais pas vraiment apprécié et j’avais trouvé cette lecture ennuyante. Je reconnais dans tes extraits son écriture très travaillée,Dans Joseph aussi il y avait des phrases très longues, peu de points. Du coup l’histoire perd de son intérêt, de sa sincérité.
    Mais je retenterai encore un de ses romans plus anciens.

  5. sous les galets dit :

    Je l’avais trouvée très convaincante chez Busnel et je me suis promise de la découvrir avec un roman, si j’accroche je lirai celui-là, car j’aime cette idée de parler de l’écriture comme d’un chantier. Je comptais commencer par « les pays », tu l’as lu ?

    • sandrion dit :

      Je n’ai pas lu « les pays », j’ai lu « l’annonce » (très bien et moins rugueux et terrible que d’autres), « les derniers indiens » (très sombre !!) et « le soir du chien » (bien aussi). Je la trouve très entière, dans une vraie réflexion sur l’écriture. Son style est vraiment intéressant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s