L’enfant des marges

L'enfant des margesDe Franck Pavloff je n’avais lu que la célèbre courte nouvelle Matin brun, écrite au lendemain du Second tour de la présidentielle avec Jean-Marie Le Pen : une nouvelle efficace et argumentative que j’ai longtemps fait lire à mes élèves de Troisième.

L’enfant des marges porte encore un peu la trace d’un écrivain engagé puisqu’il se déroule auprès de la jeunesse rebelle de Barcelone, les Okupas mais c’est surtout un roman sur la filiation, le deuil et la recherche de soi. Ioan, la soixantaine bien sonnée qui s’est exilé dans les Cévennes pour tenter d’oublier la mort de son fils, est contacté par sa belle-fille : Valentin, le petit-fils qu’il n’a plus revue depuis ce terrible événement a fugué à Barcelone. Ioan part à sa recherche et fera en chemin des rencontres diverses qui vont le modifier.

J’ai bien aimé cette histoire assez attachante et on retrouve bien l’ambiance de Barcelone, mais il a manqué quelque chose dans l’écriture, assez convenue finalement, pour que ce soit un coup de cœur.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’enfant des marges

  1. aifelle dit :

    Je l’ai noté et c’est une lecture qui me tente toujours ; je le prendrai la bibli.

  2. templeuve dit :

    Après Matin brun, difficile de ne pas être tentée.

  3. saxaoul dit :

    J’ai beaucoup aimé ce roman.
    J’ai acheté récemment une version de Matin Brun illustrée en street art par C215 pour mes élèves. J’espère ainsi donner un seconde vie à ce texte !

  4. Jerome dit :

    Acheté au moment de sa sortie et toujours pas lu. Comme tant d’autres. Misère…

  5. Louise dit :

    Et bien tu vois j’ai découvert Martin Brun par mes enfants, avec leurs lectures de collège. Je note celui-ci .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s