La fille du capitaine

La fille du capitaineVoilà bien longtemps que je n’avais pas lu un classique russe. Avec La fille du capitaine, on plonge dans la Russie du XVIIIe avec Pierre Andreïtch Griniev, qui à 18 ans quitte la maison paternelle, envoyé par son père rejoindre l’armée. Il est jeune, naïf, entêté et se retrouve en pleine tempête de neige avec son fidèle domestique. Une rencontre dans une auberge miraculeuse avec un étrange ivrogne va changer le cours de son existence… La suite est une série de péripéties, la rencontre avec la fameuse fille du capitaine, les combats contre un rebelle à la fois cruel et magnanime, un paysan qui se fait passer pour un empereur, des coïncidences bizarres, le tout sur fond de paysages de steppes enneigées ; l’amour, la générosité, l’honneur sont au centre de ce court récit plein de fraîcheur, de vivacité et d’énergie.

La fille du capitaine a été publié un an avant la mort de Pouchkine : jaloux de celui qui courtisait sa femme Natalia, il l’a provoqué en duel et il est mort des suites de ses blessures dans d’atroces souffrances… Brrr !

Dans le cadre du challenge Classiques chez Pr Platypus !

Challenge classiques 2016

Publicités
Cet article, publié dans classiques étrangers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La fille du capitaine

  1. keisha41 dit :

    Aaaah un classique russe, et court! ^_^ Je me moque mais j’ai vraiment aimé cette histoire.

  2. Pr. Platypus dit :

    Je l’avais plutôt apprécié mais j’avais tout de même trouvé ça assez embrouillé (je devais être un peu fatigué). En revanche, j’ai adoré Eugène Onéguine, son premier roman (en vers) : absolument brillant !

  3. Jerome dit :

    Jamais lu Pouchkine. Il faudra que je parte à la découverte de la grande littérature russe un jour.

  4. Louise dit :

    Ah j’ai eu une époque littérature russe, et j’y reviendrais bien avec plaisir. Celui ci je l’ai lu, mais honnêtement j’ai oublié l’histoire.

  5. noukette dit :

    Un classique qui n’est toujours pas passé entre mes mains, un jour peut-être…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s