Les inséparables

Les inséparablesL’histoire d’une amitié indéfectible dans les années 60, probablement à teneur autobiographique, entre deux filles que tout oppose, la narratrice sans prénom, effacée, timide, et Léa la flamboyante, l’exubérante. A 13 ans, tout bascule une nuit : Léa entend des voix et sombre peu à peu dans la drogue puis dans la prostitution. Impuissante, la narratrice assiste à cette chute et à l’éloignement inévitable qui suit. Le roman est en quelque sorte une tentative désespérée pour recomposer les morceaux du puzzle ainsi qu’un hommage vibrant à cette amitié.

Une lecture intéressante, en particulier parce qu’elle reflète bien une certaine époque, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les inséparables

  1. aifelle dit :

    Je n’ai lu qu’un seul roman de l’auteure, qui ne m’a pas laissé un grand souvenir non plus.

  2. Jerome dit :

    Pas un souvenir impérissable ? Je passe alors 😉

  3. Asphodèle dit :

    Tiens il me semblait avoir lu de bonnes chroniques sur Marie Nimier, mais je me fie à ton avis et à celui d’Aifelle, j’aime qu’une lecture me reste en mémoire longtemps…

  4. lorouge dit :

    J’aime beaucoup Marie Nimier et ça fait très longtemps que je ne l’ai pas lu. De plus j’apprécie dans la littérature les histoires d’amitiés, même si celle ci semble un peu tragique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s