Le sanglier

Le sanglierCarole et Christian vivent à la campagne et le samedi c’est la corvée des courses, à la ville. Ce court roman, incisif et percutant, raconte cette journée depuis le petit matin jusqu’à la nuit suivante, journée qui démarre mal, même « les ténèbres ont une texture sale, infranchissable« , Christian se réveille d’un cauchemar, l’ampoule a grillé, ils ont deux heures de route à faire. Et les incidents se multiplient, pas graves en soi, une portière mal fermée, un malentendu sur le repas, mais révélant de manière impitoyable la partie sombre de chacun, l’incompréhension et la stupeur qui peuvent en découler. Je vous laisse découvrir ce que le sanglier du titre a à voir dans cette histoire… 🙂

« Ils font leurs courses comme ils font l’amour maintenant, au bout de cinq ans, en sachant parfaitement ce que l’autre aime consommer, quoi prendre et comment le cuisiner. »

« Leur couple n’était qu’une coquille qui garde encore la forme de l’animal qui l’a créée mais ne contient plus que du vide, l’empreinte creuse de ce qui a été. Est-ce le destin de tous les couples de devenir un jour une maison abandonnée où ne bruisse que le vent de l’habitude ? »

A cette question, mon côté optimiste et les 15 années en couple que j’ai derrière moi m’invitent à répondre par la négative, reste que ce portrait est quand même très juste car l’auteur pointe dans ce roman tout ce qui guette, à tout instant, tous ceux qui tentent la difficile aventure de la vie à deux.

Je remercie Myriam Chirousse et les éditions Buchet-Castel de m’avoir fait parvenir ce roman en avant-première ! L’auteur, que j’aurai le grand plaisir d’accueillir dans ma classe dans quelques semaines, parle de ce dernier roman ici. Avec mes élèves nous travaillerons sur Le cantique des elfes, dont je vous parlerai dans un prochain billet.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le sanglier

  1. Syl. dit :

    L’auteur est surprenante. Je retiens le titre. J’ai aimé deux de ses romans, un historique et un polar… et celui-ci, c’est la dérive d’un couple ?

  2. aifelle dit :

    La trame est intéressante ; je n’ai jamais eu l’occasion de lire l’auteure. Je note.

  3. Jerome dit :

    Pas un sujet follement original je dois dire…

  4. celina dit :

    Je ne connais pas du tout l’auteure alors pourquoi pas ? Le titre me plaît en tout cas et titille la curiosité 🙂
    Quant à la citation sur l’usure du couple, elle est bien cruelle ! Tout le roman est dans la même tonalité ?

  5. Je te souhaite une belle rencontre. J’ai échangé brièvement avec Myriam Chirousse en message privé, elle semble disponible et très sympathique !! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s