La nouvelle vie de Paul Sneijder

La nouvelle vie de Paul SneijderPaul Sneijder, 60 ans, est le seul survivant d’un improbable accident d’ascenseur dans lequel sa fille Marie a péri. Depuis cet accident, il n’a plus goût à rien, et ce n’est pas sur son couple qu’il peut se reposer : sa femme Anna, maîtresse femme, le trompe depuis quelque temps, ses deux fils jumeaux lui sont indifférents. « Depuis l’accident, depuis que je suis sorti du coma, j’ai le sentiment d’avoir une perception affinée de la réalité. Comme si durant mon sommeil quelqu’un avait monté le son du vacarme du monde. » Ce n’est que dans la lecture d’articles de journaux sur les ascenseurs qu’il trouve refuge et bientôt, par un des hasards de la vie, dans un petit boulot de « dog walker » (il habite au Canada).

Raconté comme ça, on a l’impression d’un bouquin un peu lugubre mais l’auteur, que je ne connaissais pas, a un style savoureux, à la fois un peu amer mais surtout plein d’humour.  Certaines scènes sont hilarantes comme celle où il doit présenter Charlie, la chienne d’un psychanalyste, à un concours, sous les effets d’un sédatif censé calmer l’angoisse, ou sa rencontre avec sa femme et son amant, au moment où il doit ramasser les crottes d’un chien…

« La vie, ce sport individuel qui mériterait, pour peu que l’on considère l’absurdité de ses règles, d’avoir été inventé par un Anglais bipolaire, avait assez d’humour pour laisser à ses chiens, dont je ramassais ce que l’on sait, le soin de me redonner une petite part de la confiance et de la douceur dont la plupart des miens m’avaient depuis longtemps privé. »

Lu pendant les vacances : merci, papa, pour le prêt !

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La nouvelle vie de Paul Sneijder

  1. Edyta dit :

    J’ai beaucoup aimé « Une vie française ». Je lirais bien celui-là, j’ai raté le film (les films qui m’intéressent en général ne restent pas longtemps à l’affiche). Son dernier roman qui vient de sortir me tente aussi.

  2. Asphodèle dit :

    J’ai souvent entendu parler en bien de cet auteur et étonnamment par beaucoup de « sexas » voire septuas (je ne le connaissais même pas de nom il y a 5 ans) et je n’ai encore rien lu…tadadam… 😉

  3. aifelle dit :

    Pareil qu’Asphodèle, ce n’est pas un auteur qui m’attire vraiment, mais je ne sais pas pourquoi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s