Soufi, mon amour

soufi-mon-amourElla Rubinstein a 40 ans et une vie parfaite : un mari riche, trois enfants, des activités diverses, une vie bien rangée et organisée. Engagée comme lectrice, elle découvre un manuscrit, écrit par un certain Aziz Z. Zahara, Doux blasphème, et plonge dans le récit que fait Aziz de la vie du poète mystique Rûmi et sa rencontre avec le célèbre derviche soufi Shams de Tabriz. Cette lecture va bouleverser la vie d’Ella.

Le roman repose sur l’alternance entre ce récit qui se déroule au XIIe, et qui permet d’approcher de plus près le soufisme, et la transformation d’Ella dont la vie bien réglée va exploser au contact de l’amour.

J’ai à la fois bien aimé découvrir un peu plus le soufisme mais j’ai trouvé aussi l’histoire un peu trop basée sur des clichés.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Soufi, mon amour

  1. saxaoul dit :

    Tu ne me donnes pas trop envie de le découvrir…

  2. Valérie G dit :

    J’ai trouvé moi aussi qu’il était truffé de clichés et il m’a vraiment agacée.

  3. kathel2 dit :

    Je crains des longueurs…

  4. Jerome dit :

    Pas du tout tenté pour le coup.

  5. sandrion dit :

    Aifelle et Valérie : c’est toujours réconfortant de lire d’autres avis semblables 🙂 Jérôme, tu fais bien de passer ton chemin, ce roman n’est à coup sûr pas pour toi !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s