Une vie entière

une-vie-entiereJ’ai découvert Robert Seethaler grâce au Prix Folio des lycéens avec le tabac Tresniek, que j’avais beaucoup aimé. Une vie entière est de la même veine, plus sombre peut-être que le premier mais tout aussi réjouissant. C’est bien d’une vie entière qu’il est question, celle d’Andreas Egger, depuis les premières années du siècle jusqu’aux années 70, dans un petit village des Alpes autrichiennes, la vie toute simple d’un homme qui fut d’abord enfant maltraité par le fermier qui le recueillit et le rendit boîteux à vie à force de le frapper, puis jeune homme vivant de divers travaux. Il rencontre Marie (la scène de la demande en mariage est fabuleuse !), traverse l’amour et la perte, la guerre, l’arrivée de la modernité dans le village à travers le chantier d’installation des téléphériques.

Difficile d’expliquer ce qui fait le charme de ce court (trop court presque !) de ce roman, l’humanité et l’humilité du personnage, l’écriture tout en simplicité profonde. En tout cas, un récit émouvant.

« Manifestement les gens venaient chercher dans les montagnes quelque chose qu’ils croyaient avoir perdu ils ne savaient quand, longtemps auparavant. Il ne comprit jamais de quoi il s’agissait exactement, mais, les années passant, il acquit la certitude qu’au fond ce n’était pas lui que les touristes suivaient de leur pas mal assuré, mais quelque insatiable nostalgie inconnu.« 

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Une vie entière

  1. aifelle dit :

    Il est dans ma PAL !

  2. keisha41 dit :

    Il pourrait me plaire (le café, non)

  3. Edyta dit :

    J’avais déjà lu des avis positifs sur ce roman. Cette fois-ci je note le titre.

  4. Asphodèle dit :

    Cette maison d’éditions a souvent des pépites (pas toujours) alors je note, l’extrait que tu mets me plaît ! 😉

    • sandrion dit :

      C’est court et bien ! et tu as raison cette maison d’édition produit pas mal de pépites !

      • Asphodèle dit :

        Il m’est arrivé aussi de rester complètement à la porte de certains livres édités par cette maison, c’est pour ça que j’ai modéré mon commentaire ! Mais globalement, c’est du bon ! 😉

  5. mrspepys dit :

    Lu pour le prix ELLE l’an dernier. J’avais apprécié, mais sans plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s