Anatomie d’un soldat

Intriguée par le titre, la couverture et les commentaires assez élogieux sur le blog de Jérôme (qui en dit beaucoup plus que moi et bien mieux, mais ces temps-ci j’ai très peu de temps à consacrer au blog malheureusement…), j’ai fini par emprunter ce livre à la médiathèque. 45 objets racontent quelques mois dans la vie d’un soldat américain parti quelque part au Moyen Orient et dont le destin bascule lorsqu’il marche sur un engin explosif : une paire de baskets, un garrot, la pile qui déclenche l’explosif, une béquille, le bouton d’urgence à l’hôpital, etc. A travers eux on suit ce soldat dont on ne connait d’abord que le matricule, mais aussi les soldats du camp adverse puis les proches de Tom Barnes quand il rentre, grièvement blessé, aux Etats-Unis.

Au départ la distance induite par ces narrateurs-objet qui racontent les faits de manière apparemment neutre et simple, au passé composé, était vraiment déroutante mais peu à peu, je suis entrée dans cette écriture originale qui permet de se faire une idée du personnage par touches, comme dans un puzzle. C’est le premier roman d’un auteur qui a fait lui-même la guerre en Irak et en Afghanistan.

L’avis élogieux de Keisha.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Anatomie d’un soldat

  1. keisha41 dit :

    Oh que j’ai aimé ce roman!!!!

  2. aifelle dit :

    Je n’ai pas l’impression que tu as été franchement emballée ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s