L’attente de l’aube

Le personnage principal, Lysander Rief, anglais, se retrouve en 1913 à Vienne pour soigner ses problèmes d’anorgasmie (j’ai découvert ce mot dans ce bouquin :)) auprès d’un médecin pratiquant un type de cure nouveau à l’époque : la psychanalyse. Dans la salle d’attente, il fait la connaissance de la troublante et volcanique Hettie Bull et cette rencontre combinée à la guerre qui débute bouleverse la vie de Lysander qui se retrouve espion presque malgré lui. De retour à Londres, il doit trouver la clé du code secret des lettres écrites par un traître et mettant en danger les Alliés.

J’ai bien apprécié ce roman d’espionnage plein d’entrain et de rebondissements, humoristique et historique, malgré quelques longueurs. J’ai aimé ce personnage dont on partage les doutes, les questionnements, tant sur l’énigme qu’il doit résoudre que sur sa vie personnelle un peu chaotique. « La chance m’a été donnée de connaître les puissantes technologies industrielles de la machine de guerre du XXe siècle, à la fois à leur énorme source bureaucratique et à leur étroite et vulnérable cible humaine. Et pourtant, malgré ce regard privilégié et les précieuses connaissances ainsi glanées, j’ai eu l’impression que, plus je semblais en savoir, plus clarté et certitudes diminuaient et s’effaçaient. A mesure que nous avançons dans l’avenir, le paradoxe deviendra plus clair – clair et obscur, obscurément clair. Plus nous savons, moins nous savons. C’est drôle mais je peux vivre très heureux avec cette idée. Si ceci est notre monde moderne, alors je me sens un homme très moderne. »

Et voilà plusieurs semaines que je n’avais pas eu le plaisir d’ajouter un roman policier pour le challenge polar de Sharon !

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, romans policiers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’attente de l’aube

  1. keisha41 dit :

    Bon souvenir, mais flou. J’aime bien l’auteur

  2. aifelle dit :

    Je n’ai pas lu William Boyd depuis longtemps ; j’ai adoré ses premiers livres.

  3. Asphodèle dit :

    J’ai deux livres de lui dans ma PAL (dont « Orages ordinaires »), son tour viendra… 😉

  4. lewerentz dit :

    Je n’ai toujours pas lu cet auteur mais ton billet donne drôlement envie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s