Les règles d’usage

Ah ! Enfin à nouveau un vrai livre coup de cœur ! De Joyce Maynard, jusqu’à présent, j’ai tout aimé : Baby Love, L’homme de la montagne, Long week-end, Les filles de l’ouragan et son livre autobiographique Et devant moi le monde. Cela dit, mention spéciale pour celui-ci, Les règles d’usage, dans lequel je me suis plongée avec délices…

Pourtant l’histoire est vraiment triste car ce 11 septembre 2001, qui commençait comme tous les matins, Wendy 13 ans, dans la cuisine avec son petit frère Louie, son beau-père Josh qui leur prépare le petit-déjeuner et sa mère Janet encore au lit. Agacée, Wendy ne lui dit même pas au revoir, sous le coup d’une dispute récente. Elle aurait dû car Janet ne reviendra pas ce soir-là… Tout le roman épouse avec une grande sensibilité le cheminement de ce personnage adolescent extrêmement attachant. Le père de Wendy, aux abonnés absents jusque là, vient chercher sa fille et l’emmène avec lui en Californie. Auprès de ce père maladroit, mais surtout grâce aux différentes rencontres qu’elle fait (un libraire et son fils autiste qui n’aime que voir le linge tourner dans les laveries automatiques, une très jeune mère paumée, un adolescent livré à lui-même qui cherche son frère, une fana de cactus), Wendy réussit peu à peu à se reconstruire et traverse l’immense douleur de la perte.

Un roman lumineux et profond sur le deuil, mais aussi l’amitié, les relations familiales et la complexité de cet âge particulier de l’adolescence.

« On continue à respirer, qu’on le veuille ou non. Personne n’est là pour t’expliquer comment c’est supposé marcher. Les règles d’usage ne s’appliquent plus. »

« Elle entendait des sons sortir du fin fond de son être. Un hurlement semblable au bruit que peut faire un bateau, coincé dans le brouillard, ou un instrument qui n’aurait pas encore été inventé, ni cuivre, ni à vent, ni à cordes, et dont aucune note n’aurait jamais été jouée.« 

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les règles d’usage

  1. Edyta dit :

    J’ai découvert Joyce Maynard avec Les filles de l’ouragan que j’ai beaucoup aimé, je viens d’acheter L’homme de la montagne et celui-là me tente pas mal.

  2. aifelle dit :

    Une auteure que je n’ai toujours pas lue, je ne sais pas si j’y arriverai un jour.

  3. Mind The Gap dit :

    Je ne connais pas cet auteur mais ce livre n’est pas pour moi, non pas à cause du deuil, mais disons des attentats, même si ce n’est que la toile de fond.

  4. Christine dit :

    Je suis heureuse que ce roman t ait plu. Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s