Les singuliers

Ce roman épistolaire est une belle découverte ! Les épistoliers principaux sont Hugo Boch, sa cousine Hazel, et son ami Tobias. Tous les trois sont dans le milieu artistique. Hugo, un peintre qui se cherche, est parti à Pont-Aven et se découvre de plus en plus attiré par la photographie, ce qui ne plaît pas du tout à ses parents… Là-bas, il rencontre Gauguin, un peintre haut en couleur, qui ne mâche pas ses mots, reluque les filles et a tendance à ne pas payer sa chambre… Hazel est le personnage qui m’a plu le plus : jeune fille moderne avant l’heure, elle est vive, dégourdie, spontanée ; passionnée de peinture, elle essaie de retarder le plus possible l’heure de se marier. Tobias est peintre aussi mais handicapé par des migraines terribles qui lui procurent des douleurs atroces.

Au cours des années 1888 à 1891, le trio s’échange des lettres, entre Paris, Bruxelles et la Bretagne, et en mêlant ces personnages fictifs aux figures historiques et artistiques (Gauguin, Van Gogh et d’autres), Anne Percin brosse un tableau de cette époque incroyablement riche et vivant. J’ai particulièrement aimé les réflexions d’Hazel sur la peinture, l’art et la situation des femmes à cette époque ! « Il n’y a pas de vérité dans ce qu’on nous propose de peindre aux ateliers. Tout au plus une réalité arrangée, une mise en scène, une composition. Le regard qu’on attend de nous est un regard d’expert, un regard dépouillé des affects, un regard de médecin. C’est un regard domestiqué, entraîné, un regard qui a appris à voir. » « Il me semble, à moi, que la beauté est un voile que la nature a mis sur le monde pour nous le rendre tolérable. Et peut-être que la mission d’un art véritablement moderne serait d’oeuvrer pour nous faire voir le monde autrement qu’à travers le prisme de l’esthétique ? » Et les fameux « tournesols » de Van Gogh, son histoire avec Gauguin, sa mort terrible sont racontés à travers les lettres.

Qui sont les « singuliers » du titre ? Notre trio justement et particulièrement Hugo qui écrit à sa cousine : « Je suis juste de plus en plus, de mieux en mieux si l’on préfère, singulier. Et singulier, cela veut dire seul, aussi… »

C’est intelligent, bien écrit, les personnages sont sensibles et attachants, une très belle lecture ! C’est la lecture d’un élogieux billet sur un des blogs qui m’a encouragée à réserver ce livre à la bibliothèque (mais je ne sais plus sur quel blog, dites-moi !), et je ne le regrette absolument pas !

J’ai retrouvé le billet : c’est celui de Kathel, Brizé enthousiaste aussi !

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les singuliers

  1. kathel dit :

    Je crois t’avoir donné l’envie de lire ce roman, et j’en suis très contente ! 😉

  2. aifelle dit :

    C’est sans doute un beau roman, mais j’ai vraiment du mal avec ce mélange fiction-réalité. C’est très à la mode depuis deux-trois ans, j’ai hâte que l’on revienne à de pures fictions.

    • sandrion dit :

      Je te conseille vraiment de le lire ! On oublie très vite le mélange, il se lit comme une fiction dans laquelle on a plaisir à retrouver ces peintres qu’on aime bien !

  3. valmleslivres dit :

    La seule fois où j’ai lu Anne Percin, je n’avais pas été emballée.

  4. Mind The Gap dit :

    J’ai adoré ce live là et aimé d’autres titres de cette auteur (comme le premier été). Par contre son dernier , dont je ne me souviens plus du tout était plutôt nase. Elle est très irrégulière dans ce qu’elle propose

  5. lewerentz dit :

    J’aime beaucoup les romans épistolaires et comme ils sont rares et que, celui-ci, de surcroît, se passe dans le monde de l’art, je le note avec envie.

  6. C’est un genre que j’aime beaucoup et j’aime aussi l’école de Pont aven, un livre que je note en espérant que j’aurai aussi le même enthousiasme que toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s