Songe à la douceur

Quel chouette roman, original, pétillant, poétique (et quel beau titre) ! Je ne connaissais pas encore Clémentine Beauvais mais j’ai du coup très envie de lire ses autres romans.

Une histoire d’amour, c’est banal oui, mais celle-ci sort du lot : tout en saisissant avec une grande justesse les émois amoureux, à 15 comme à 30 ans, Clémentine Beauvais renouvelle la forme en utilisant toutes les ressources de la poésie : vers libre, alexandrins, rimes ou pas, calligrammes, etc. Elle mêle aussi à l’histoire d’amour entre Tatiana et Eugène sa propre présence d’auteur. Le tout avec un style vif, enlevé et beaucoup d’humour.

Apparemment elle reprend l’histoire d’Eugène Oneguine de Pouchkine et Tchaikovsky, l’histoire du dandy Eugène, 17 ans, dont la jeune Tatiana 14 ans tombe follement amoureuse. Une dizaine d’années plus tard ces deux là se retrouvent par hasard… et la flamme se rallume. On comprendra peu à peu ce qui a occasionné la séparation.

La poésie n’est pas que dans la forme mais aussi dans les métaphores comme le portable qui « grelottait au fond d’une poche comme une quinte de toux de petit animal » ou le mari « gentil comme un soufflé au fromage » ou « elle finirait par s’effilocher cette capuche de tristesse, par perdre de ci de là deux trois brins fins comme des cils ».

« Comme lorsque sur la chaise de l’ophtalmologiste, un petit disque de verre soudain ajuste nos yeux au monde, désencotonne notre univers et qu’on s’écrie jamais j’aurais pensé qu’on pouvait voir si clair c’est incroyable tous ces détails je sais même pas quoi en faire, Eugène eut l’impression d’une existence enfin focalisée. »

Je suis allée lire les avis de Jérôme et Noukette.

Catégorie mot positif du challenge petit bac 2018

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Songe à la douceur

  1. Aifelle dit :

    C’est un roman jeunesse ?

  2. saxaoul dit :

    Je l’ai acheté pour le CDI mais je en l’ai toujours pas lu. Cet été peut-être !

  3. Hilde dit :

    J’ai adoré ce roman pour son style, son originalité et beaucoup aimé les liens tissés entre les personnages. C’est un de mes coups de cœur de l’an dernier.

  4. Mind The Gap dit :

    Il a l’air bien, pourtant je suis hermétique à la poésie, la forme risquerai de me gêner enfin peut-être…

  5. l'or rouge dit :

    Je l’avais déjà repéré chez certaines ;0) Il a l’air tout à fait particulier et c’est ça qui m’attire, le problème c’est plus ce qui s’accumule sans ma PAL urgente :0) Belle semaine Sandrion (chez nous il fait chaud et beau, c’est tellement agréable, on renait ;0) Bises

  6. l'or rouge dit :

    Sur ma PAL urgente voulais je dire ;0)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s