« Arrête avec tes mensonges »

« Arrête avec tes mensonges », c’est ce que disait la mère de Philippe Besson à ce fils qui avait toujours tendance à imaginer, inventer, petit et plus tard dans son métier d’écrivain. Mais dans ce court récit, plus de mensonges, l’auteur, après la mort de Thomas Andrieu en 2016 décide d’écrire sur celui qui fut son premier amour. Et c’est bouleversant… L’écriture est sobre, précise et riche à la fois. On plonge dans un récit extrêmement intime et personnel et en même temps où chacun peut s’y reconnaître. J’ai failli pleurer à la fin, ce qui m’arrive rarement.

En 1984, Philippe a 17 ans, introverti et sommé par ses parents de faire des études longues et brillantes, il s’ennuie en Terminale, dans un petit village de Charente. Il passe son temps à rêver de Thomas, à le désirer de loin et un jour l’impensable arrive : Thomas lui donne rendez-vous… Le récit se déroule en trois temps : 1984, 2007 et 2016 ; 3 actes pour cette histoire fulgurante d’un amour impossible et inoubliable.

Pour une fois, un long passage : « J’aurais pu me contenter d’affirmer que j’étais attendri (et il est exact que T. savait à merveille me faire faiblir, fléchir), ou charmé (il s’y entendait comme personne pour attirer à lui, conquérir, flatter, et même ensorceler), ou troublé (il provoquait souvent un mélange de perplexité et d’émoi, renversait les situations), ou séduit (il m’attirait dans ses filets, me bluffait, me gagnait à ses causes), ou épris (j’étais bêtement enjoué, je pouvais m’enflammer pour un rien) ; ou même aveugné (je mettais de côté ce qui m’embarrassait, je minimisais ses défauts, portais aux nues ses qualités), perturbé (je n’étais plus tout à fait moi-même), ce qu aurait un sens moins favorable. J’aurais pu expliquer qu’il ne s’agissait que d’affection, que je me contentais d’avoir le « béguin », une formulation suffisamment floue pour englober n’importe quoi. Mais ce serait me payer de mots. La vérité, la vérité toute nue, c’est que j’étais amoureux. »

Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Arrête avec tes mensonges »

  1. Enna dit :

    j’ai moi aussi été très touchée par cette histoire qui bien que personnelle peut effectivement parler à bien des lecteurs!

  2. aifelle dit :

    Je ne suis pas attirée par cet auteur, je ne sais pas vraiment pourquoi.

  3. Hélène dit :

    J’ai bien accroché à ce titre !

    • sandrion dit :

      Hélène, ça fait plusieurs fois que j’essaie de commencer sur ton blog mais… impossible, ils me demandent 3 ou 4 fois de cocher des voitures ou autres, ce que je fais, et… en vain !!

  4. Mind The Gap dit :

    Premier livre lu de cet auteur…et quasi coup de cour. Oui la fin est vraiment poignante et c’est une belle histoire d’amour. Je relirai Besson c’est sur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s