Les doigts rouges

Je viens de terminer un polar de l’auteur japonais Higashino dont j’avais beaucoup aimé Un café maison, L’équation de plein été ou Le dévouement du suspect X.

Un peu comme dans Un café maison, on connaît très vite le coupable… Le père, Akio, au caractère plutôt fuyant rentre un soir en catastrophe, alerté par un coup de téléphone de sa femme qui a trouvé le cadavre d’une fillette de 12 ans dans leur jardin… Il s’avère rapidement que c’est Naomi, leur fils de 14 ans, garçon renfermé et violent, qui a fait le coup. Je me suis sentie dès ce moment très mal à l’aise car la mère trouve toutes les excuses au crime de son fils et refuse de le livrer à la police. Le père ne parvient pas à résister et chercher à dissimuler le corps. Quant à Naomi, après avoir déposé le cadavre dans le salon, il est purement et simplement retourner jouer à sa console de jeux… La mère d’Akio vit également dans la maison, mais elle est atteinte depuis peu de démence sénile et ne reconnaît personne, il vient alors une idée à son fils…

En parallèle la police enquête, en particulier Kaga Kyoichiro, un policier à la logique implacable.

J’ai moins aimé que les autres romans et la veulerie des parents m’a vraiment dérangée mais j’ai quand même passé un bon moment.

Et c’est l’occasion d’une lecture pour la catégorie « couleur » du Petit Bac 2018 + pour le challenge de Sharon !

 

Publicités
Cet article, publié dans romans policiers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les doigts rouges

  1. aifelle dit :

    J’ai « un café maison » dans ma PAL, alors je ne note rien d’autre pour le moment. (j’ai fait la promenade en photo dans ta bannière, un site superbe).

  2. valmleslivres dit :

    Je me souviens de l’étrangeté de Café maison qui m’avait plu malgré tout.

  3. lorouge dit :

    UN café maison est sur ma LAL, j’ai vraiment envie de commencer par celui là

  4. Touloulou dit :

    Je déteste les polars où on nous dévoile rapidement le coupable, je me sens spoliée 😀 j’ai envie de hurler à l’auteur « mais pourquoiiii me fais tu çaaaa ?? »

  5. lewerentz dit :

    Pour ma part, je trouve que c’est un de ses meilleurs. Des goûts et des couleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s