Rencontre avec Sophie Carquain

Vendredi j’ai eu la chance d’accueillir Sophie Carquain dans mon lycée pour deux rencontres avec deux de mes classes : c’est une dame sympathique, disponible et très à l’écoute. J’ai pu lui faire dédicacer Trois filles et leurs mères et elle a répondu à toutes les questions que mes élèves lui ont posé !

Elle a expliqué comment elle a procédé pour ce triptyque biographique : elle a mis à peu près 9 mois, 3 mois par auteure. Ecrire des biographies romancées c’est à la fois compliqué mais agréable aussi car les contraintes font que c’est finalement plus facile. Pour y arriver elle a dû relire les œuvres des auteures, d’autres biographies déjà écrites et aussi des ouvrages sur l’époque pour retrouver les détails, plats, odeurs, couleurs etc. car c’est ce qui rend les personnages plus vivants. Par exemple elle a trouvé les rituels de l’accouchement au Vietnam dans un livre sur cette époque et l’a utilisé pour sa biographie sur Duras. Elle a aussi retrouvé sur internet des photos du paquebot que M. Duras avait pris avec sa mère entre Saigon et Marseille, et même les menus ! Elle a pris des notes dans un calepin, a laissé mûrir puis s’est mise rapidement à écrire. Pour chaque auteure elle a passé trois mois en immersion totale, soit… neuf mois en tout pour écrire ce livre qui n’est pas une juxtaposition de trois biographies mais un vrai livre car il y a des échos et des correspondances entre ces trois destins.

Cet article, publié dans à sauts et à gambades, littérature française, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s