Le coeur converti

On est au début du XXe, l’auteur est à Monieux un petit village du Sud de la France et il voit arriver, comme une hallucination, un jeune couple qui a l’air en fuite… A l’aide de documents historiques collectés à partir d’une lettre de recommandation retrouvée dans une synagogue du Caire, Stefan Hertmans fait revivre le destin tragique mille ans plus tôt d’une jeune femme, Vigdis Adelaïs, Normande catholique aux yeux bleus tombée amoureuse de David, étudiant juif à la yeshiva de Rouen. Il raconte leur fuite à travers la France, leur mariage à Narbonne, la conversion au judaïsme de Vigdis devenue Hamoutal, leur arrivée à Monieux et leur vie paisible avec leurs trois enfants jusqu’à l’arrivée des croisés… En 1095 le pape Urbain II lance en effet l’appel à la croisade et l’armée qui débarque à Monieux n’a rien de chrétien… c’est une horde de barbares sanguinaires qui entre au village, tue, pille, viole, avec la haine des juifs au cœur, laissant le village exsangue…

Le frêle équilibre est détruit et Hamoutal va devoir poursuivre seule un long et épuisant parcours pour retrouver les siens…

L’auteur a fait un formidable travail érudit et pourtant il parvient à recréer une véritable histoire avec des personnages de chair et de sang pour lesquels on vibre. De temps à autre, il revient au présent, laissant le lecteur un peu hébété de ces sauts d’un millénaire, mais il le fait de manière subtile et discrète et le résultat est vraiment très réussi. J’ai appris plein de choses sur cette époque et j’ai suivi, le cœur serré, le terrible parcours de cette femme courageuse et sensible.

L’avis tentateur (et ébloui) de Horizon des mots ! et celui de Keisha.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le coeur converti

  1. je note le titre dans ma pile à lire ; juste une remarque : l ‘histoire se déroule « au début du XXe » 1ere ligne) ou au début du XIe (1095, 12 lignes) ?
    écho temporel ou coquille ?

    • sandrion dit :

      En fait mon article n’était pas assez clair !! L’auteur raconte à la fois au présent son propre périple sur les traces de Hamoutal qui a connu son tragique destin au XIe siècle ! 😉 bravo pour ta lecture attentive !

  2. aifelle dit :

    Je le lirai s’il croise ma route, mais je n’en fais pas une priorité. Trop de tentations par ailleurs.

  3. keisha dit :

    Je l’ai lu, coup de coeur! J’ai aimé le mélange entre les deux époques, la sorte d’enquête;

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s