Ce que savait la nuit

Je démarre le challenge « polars » avec ce nouveau roman d’Arnaldur Indridason mais décidément, j’ai du mal quand Erlendur n’est pas le héros de l’histoire…

Un cadavre est retrouvé par des touristes dans un glacier. Il a été conservé pendant des années par la glace. Le policier Konrad, à la retraite, ne peut s’empêcher de suivre l’affaire car il a des années auparavant, mené l’enquête suite à la disparition d’un homme, Sigurvin, qui est bien celui retrouvé sous la glace. Un homme avait été emprisonné et était mort en clamant son innocence. La découverte du cadavre relance l’enquête.

Je n’ai pas été convaincue, ni par l’histoire, ni par l’écriture que j’ai trouvée sans charme particulier. Je ne crois pas que je continuerai à lire cet auteur alors que j’ai tant aimé les enquêtes d’Erlendur !

Publicités
Cet article a été publié dans romans policiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ce que savait la nuit

  1. aifelle dit :

    Il nous manque beaucoup Erlendur, c’est sûr ! J’ai quand même aimé cette enquête où l’on retrouve l’ambiance islandaise, si particulière.

  2. lorouge dit :

    J’ai de la chance, j’ai pour ma part quelques romans sur ma PAL qui restent encore concentrés sur Erlendur ;0)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s