658

David Gurney est un flic émérite à la retraite, mais il saute sur l’occasion de reprendre du service quand un ancien ami de fac, Mark Mellery, lui demande son aide… Ce dernier, ancien alcoolique devenu gourou pour riches dépressifs, a reçu un courrier assez glaçant, sorte de poème écrit en rouge, lui demandant de choisir un nombre, ce que Mark a fait. Il a choisi 658. Dans l’enveloppe se trouvait une autre enveloppe scellée contenant… le chiffre 658 !

Cette enquête tombe bien car David Gurney tourne en rond dans sa maison à la campagne avec sa femme Madeleine qu’il aime mais la mort de leur fils de 4 ans, plusieurs années auparavant, les mine encore. Pour tromper son ennui, il s’est reconverti dans une forme d’art particulier consistant à retoucher maniaquement les photos des tueurs en série qu’il a arrêtés.

Très vite Mark Mellery est retrouvé mort, la gorge tailladée par une bouteille… et ce n’est que le début…

En voilà un excellent thriller !! Haletant jusqu’au bout, intrigue hyper bien ficelée avec de nombreux rebondissements, un flic humain et attachant, que demande le peuple ! et en plus John Verdon a écrit d’autres enquêtes avec le même enquêteur !!

Un grand merci à mon amie Karine qui m’a fait découvrir cet auteur 🙂

Un bon cru à partager pour le challenge « thrillers et polars »…

 

Cet article a été publié dans romans policiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 658

  1. aifelle dit :

    Ce n’est pas trop gore ?

  2. keisha41 dit :

    Ha beaucoup aimé à l’époque, et je me souviens du ‘truc’!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s