Pleins de vie

C’est Krol qui m’a donné envie de lire ce bouquin : comme elle, j’ai été vite séduite par l’humour décapant de cet auteur dont j’avais lu, mais il y a trèèèès longtemps, Mon chien Stupide (qui va être adapté au ciné par Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg !! je n’ai aucun recul avec Charlotte Gainsbourg que j’adore… on a quasiment le même âge et j’ai l’impression d’avoir grandi avec elle…).

Dans Pleins de vie, John Fante raconte sa vie (comme dans tous ses romans je crois) de jeune homme vivant avec sa femme enceinte Joyce dans leur maison de Los Angeles. Le ton est donné dès le début : « C’était une grande maison parce que nous étions des gens aux grands projets. D’ailleurs le premier était déjà là, butte accrochée à la taille de ma femme, monticule agité de mouvements doux, telle une boule de serpents qui se lovent et frémissent. » Romantique non ?! Tout est raconté avec un incroyable humour et beaucoup d’autodérision, en particulier ce moment (véridique d’après sa veuve Joyce interrogée plus tard sur cet épisode) où Joyce traverse le plancher rongé par des termites… L’auteur décide de demander de l’aide à son père italien, originaire des Abruzzes. « A chacun de mes retours à la maison, saluer maman a toujours été le plus difficile. Car ma mère était une spécialiste de l’évanouissement, surtout si je ne l’avais pas vue depuis plus de trois mois. Quand moins de trois mois s’étaient écoulés, je pouvais encore contrôler la situation. Car elle se contentait alors de vaciller dangereusement, prête à s’écrouler, ce qui nous donner le temps de la rattraper avant la chute. Une absence d’un mois ne posait pas le moindre problème. » Le père, un personnage haut en couleur, repart avec son fils à Los Angeles mais au bout de plusieurs jours, malgré l’énorme caisse à outils qu’il a emportée, le trou dans le plancher est toujours là…

J’ai beaucoup ri en lisant ce court roman, une lecture pleine de vie et d’humour qui fait du bien !

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Pleins de vie

  1. krolfranca dit :

    Ah ! Ca me fait drôlement plaisir !

  2. aifelle dit :

    Un livre qui fait rire, il ne faut pas le laisser passer ..

  3. lorouge dit :

    Oui, Aifelle a tout à fait raison, un livre qui fait rire c’est précieux, surtout en cette période vraiment anxiogène (à mon sens en tout cas). Comme toi j’adore Charlotte Gainsbourg qui a un capital sympathie éééénorme ;0) Cette fois je serais plus tentée de voir le film d’abord et de lire le livre après. Je te souhaite un bon week end Sandrion et t’embrasse.

  4. Syl. dit :

    Je ne l’ai pas lu ! et je note car j’ai lu 3 Fante et je les ai tous aimés…

  5. Jérôme dit :

    Un de mes auteurs cultes ! Sans avoir rencontré Fante au lycée je ne serais clairement pas l’amoureux de lecture dévoreur de livres que je suis aujourd’hui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s