Un fils en or

C’est l’avis de Kathel qui m’a convaincue de le lire et j’ai bien fait car c’est vraiment un coup de cœur (il entrera même dans mon top 10).

Malgré son nom indien, l’auteure n’est pas née en Inde mais à Toronto où ses parents ont émigré. Comme elle, son personnage principal, Anil Patel, quitte son village natal en Inde pour aller faire ses études de médecine au Texas. Il laisse son amie d’enfance, Leena. C’est la fille d’un métayer pauvre et pour le « fils en or » (le fils ainé), les parents Patel préfèrent les éloigner l’un de l’autre. On suit les destins de ces deux personnages en s’attachant très vite à eux. Anil est déraciné au Texas, heureux de pouvoir apprendre la médecine dans un hôpital américain, soutenu par deux compatriotes mais soumis aussi au racisme et au mal du pays. De son côté, Leena est mariée à un homme apparemment influent mais qui a en réalité organisé ce mariage en vue d’empocher une dot importante, et qui maltraite très vite la jeune femme.

Raconté comme ça, on dirait un roman un peu à l’eau de rose, rien de tel. On en apprend énormément sur les coutumes et la vie en Inde, la condition des femmes (pas enviable du tout !!). L’auteure a su très bien exprimer ce sentiment d’exil d’Anil, ni tout à fait chez lui en Inde, ni tout à fait à l’aise aux Etats-Unis. Je me suis laissée emporter dans cette histoire riche et pleine de vie. La fin aussi est réussie.

« On ne peut pas réparer complètement une poterie. L’argile a une mémoire. Une fois qu’elle a été mutilée, la chaleur se charge de le lui rappeler. Le point faible, c’est toujours là où il a eu une fracture. Elle remarqua qu’Anil l’écoutait, le regard intense. C’est pareil avec les êtres humains, dit-il en reposant la tasse sur l’étagère. »

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Un fils en or

  1. Lire&Vous dit :

    Je l’avais vraiment beaucoup aimé et j’en avais énormément parlé autour de moi 😉

  2. kathel dit :

    Contente de l’avoir mis en avant et qu’il t’ait plu ! C’est vrai que la condition des femmes indiennes y est très bien décrite (et une certaine famille m’a donné des envies de meurtre !)

  3. krolfranca dit :

    Je vais vérifier que je l’ai bien noté !

  4. aifelle dit :

    Petit piqure de rappel ! je l’avais vu chez Kathel, il ne faut pas que je l’oublie. Les coups de coeur sont précieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s