Le dernier hiver du Cid

Le roman s’ouvre sur un été radieux de 1959, à Ramatuelle, Gérard Philippe est avec sa femme Anne et ses deux enfants tout jeunes encore. Déjà le si jeune comédien solaire ( il a 37 ans) est exténué, rongé par un mal mystérieux… Tout le roman raconte la progression foudroyante d’un cancer du foie rare qui mènera Gérard Philippe à sa mort brutale fin novembre de la même année.

« On ne soigne pas un jeune dieu, se dit le grand médecin, pour tenter de soulager sa peine et sa conscience, tandis que sa femme toque à la porte et lui propose de dîner. Peut-être est-il allé si haut parce qu’il pressentait qu’il tomberait vite. Les vies brèves, qui ignorent les pathologies ordinaires, ont un éclat insoupçonné. » : dès que le verdict tombe, lors d’une opération qu’on croit bénigne, sa femme Anne choisit de ne rien dire à son mari pour ne pas ternir ses derniers jours…

D’une écriture pleine de lyrisme et d’émotion, Jérôme Garcin (qui est, je l’ai appris après, le mari d’Anne-Marie, la fille de Gérard Philippe, qui avait 5 ans au moment de sa mort) fait revivre le comédien chéri des Français, enterré dans le costume du Cid (j’avais, enfant, écouté si souvent sa voix sur le disque du Petit Prince…) mais aussi l’homme tant aimé par Anne et ses enfants. « L’homme qu’elle a aimé ne portait pas de pourpoint, il ne parlait pas en alexandrins, il avait la peau douce, des doigts longs et fins, des lèvres d’enfant, des dents qu’on aurait dit de lait, une fossette mutine au menton, les oreilles un peu décollées, un cœur qui battait la chamade et la voix acidulée du Petit Prince. » D’ailleurs l’auteur cite à leur propos une citation de Nieztsche qui m’a bien plu : « le mariage est une longue conversation« …

Et ce sera parfait pour la catégorie « personne célèbre » du Petit Bac…

Cet article a été publié dans littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le dernier hiver du Cid

  1. kathel dit :

    Je ne pense pas que ce soit pour moi, mais il semble très bien écrit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s