L’audacieux Monsieur Swift

Emballée par Les fureurs invisibles du cœur, et alléchée par divers billets (en plus c’est le coup de cœur de l’année d’une de mes amies), j’ai inauguré ma liseuse toute neuve, offerte par mon homme avec L’audacieux Monsieur Swift.

Le roman débute en 1988 par le récit d’un romancier de 66 ans, Erich Ackermann, qui se retrouve à Berlin-Est, dans un hôtel de luxe pour la promotion d’un de ses romans. Il rencontre, au bar, le jeune Maurice Swift qui le trouble irrésistiblement, au point de faire resurgir des souvenirs secrets et anciens qu’il croyait bien oubliés… On comprend vite que c’est ce personnage qui sera au centre de l’histoire. Sans réel talent littéraire mais doté d’une beauté époustouflante qui fascine hommes et femmes, séducteur, manipulateur, il est prêt à tout pour combler son féroce appétit de reconnaissance et de gloire.

A travers trois narrateurs et trois époques différentes, j’ai suivi les étapes de la vie de Maurice Swift, sorte de requin navigant dans les eaux troubles du milieu de l’édition et de la création littéraire, entre fascination, amusement et horreur.

J’ai aussi beaucoup apprécié les références à ses propres autres livres cachés dans le roman : un personne donnant une fausse identité qui est celle du titre d’un autre de ses livres, un roman de Maud Avery (des Fureurs invisibles du cœur) lu par un des personnages et d’autres clins d’œil du même genre.

Roman hautement jouissif et addictif !

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’audacieux Monsieur Swift

  1. aifelle dit :

    Un auteur à retenir vraiment donc !

  2. kathel dit :

    Un auteur à continuer de découvrir donc ! (désolée Aifelle pour cette paraphrase !) 🙂

  3. Décidément tout le monde aime détester ce personnage…. Et moi vais-je succomber ? 🙂

  4. mrspepys dit :

    Ce roman est une pépite !
    Et je vais procéder à l’inverse de toi dans cette aventure J. Boyne : lecture de M. Swift en version papier, et « Les fureurs… » sont chargées dans ma liseuse en prévision des vacances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s