Le diable au corps

Attirée par la lecture de Brillant comme une larme (que je n’ai pas encore), biographie romancée de Raymond Radiguet, j’ai eu envie de relire son presque unique roman (il n’a eu le temps d’en écrire que deux puisqu’il est mort à 20 ans), Le diable au corps, écrit à 17 ans (en 1921) et s’inspirant largement de sa propre histoire.

L’histoire, on la connaît tous, l’amour adultérin durant la première guerre mondiale entre un jeune garçon de 14 ans et une femme de dix ans son aînée, fiancée à un homme parti au front. En relisant ce récit, fiévreux, nerveux, plein d’une sensualité flamboyante et en même temps comme mélancolique et lassé, je suis restée perplexe… et j’ai lu quelques articles dont celui-ci, qui raconte l’enfer qu’ont vécu « Marthe et Jacques » (Alice et Gaston dans la réalité) et leur fils après la publication du roman de Radiguet… L’éternelle question du rapport ambigu et complexe entre la vie et la littérature…

Et voilà, j’ai fini ma ligne du Petit Bac du challenge d’Enna pour la catégorie « gros mot » 🙂

Cet article a été publié dans littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le diable au corps

  1. mrspepys dit :

    Un classique qu’on n’oublie pas, avec lequel je serine mes élèves chaque année.
    Radiguet est un auteur incroyable, qui n’a sans doute pas eu le temps d’écrire tout ce qu’il aurait pu.

  2. krolfranca dit :

    Je l’ai lu lorsque j’étais adolescente. J’avais beaucoup aimé. Je ne m’en souviens pas du tout mais je n’ose pas le relire, de peur d’être déçue…

  3. Claudine Cavalier dit :

    C’était un de mes romans préférés quand j’avais quinze ans, et j’aimais aussi beaucoup Le bal du comte d’Orgel. Merci pour ces idées de relectures estivales qui vont me rajeunir!

  4. keisha dit :

    Pas lu.
    14 ans? De nos jours, comment cela se passerait-il?

    • sandrion dit :

      Je me suis posé la question aussi !! ce qui est étrange c’est que les parents le laissent dormir chez cette femme adulte, fiancée, sans rien dire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s