L’enfant céleste

Pour se remettre d’un chagrin d’amour qui ne passe pas et pour soustraire son fils de 10 ans, Célian, à une maîtresse trop rigide, lui qui est si lunaire et distrait, Mary embarque son fils avec elle dans une aventure particulière. En avance sur les vacances d’été, ils gagnent l’île de Ven, en Suède, (effectivement en forme de cœur ! voir la photo !) là où l’astronome Tycho Brahe a bâti au XVIe Uraniborg, un édifice luxueux qui comprend un atelier de construction d’instruments pour l’astronomie, une imprimerie destinée à publier ses travaux, un laboratoire d’alchimie. Pourquoi Tycho Brahe ? Parce que c’est une personnage qui fascine Célian, comme le fascinent aussi la nature et les animaux. Cet « enfant céleste » pas comme les autres et sa mère passent l’été sur l’île, un été pour se retrouver (eux-mêmes et entre mère et fils), pour rencontrer des personnages attachants et sensibles, Solveig leur logeuse, Björn son frère au charme incontestable, un Professeur passionné lui aussi par Tycho Brahe et par Hamlet. Un été pour vivre au rythme de la nature et du temps qui passe…

J’ai beaucoup aimé ce beau roman rempli de douceur, de mélancolie et de poésie, d’amour et de nature. Il m’a un peu fait penser aux romans de Olafsdottir. 

« L’aventure, plus qu’une interruption du cours des événements ou un voyage vers un ailleurs inconnu et exaltant, est surtout une disposition à être dans le temps. »

L’avis d’Hélène pour qui c’est un coup de cœur et celui de Mumu.

Cet article a été publié dans littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’enfant céleste

  1. keisha41 dit :

    Et comme il existe à la bibli, c’est parfait!

  2. Oui une très belle lecture qui m’a complètement embarquée 🙂

  3. kathel dit :

    Si tu cites Audur Ava Olafsdottir, tu me confirmes dans l’idée que ce roman me plairait !

  4. Lorouge dit :

    Il avait déjà tout pour me tenter mais du coup si en plus tu fais un parallèle avec Olafsdottir comment je pourrais résister, hein, franchement 😉😊💕

  5. krolfranca dit :

    La référence à Olafsdottir m’intrigue, j’aime tellement cette auteure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s