Ame brisée

J’ai terminé ce livre il y a plusieurs jours déjà et je me rends compte que je n’en ai pas fait de billet à propos de ce livre qui est un bel hommage à la musique…

L’âme, comme le livre le précise en exergue, c’est la petite pièce de bois à l’intérieur du violon qui assure la qualité des vibrations, évidemment le titre joue sur le double sens du mot. C’est l’âme du violon et celle d’un jeune garçon qui se brisent en même temps ce dimanche 1938, lorsque des soldats japonais font intrusion dans le salon où jouent Yu, le père du garçon et trois amis chinois. Ensemble ils répètent le magnifique quatuor à cordes de Schubert, « Rosamunde ». La guerre fait rage entre les deux pays mais la musique n’a que faire des frontières… sauf que ce n’est pas l’avis des soldats… A travers la porte de l’armoire où son père l’a vite caché, le jeune Rei entend tout, même le violon qui se brise et les adultes emmenés à l’interrogatoire. Un des soldats, Kurokami, semble le plus humain de tous, c’est lui qui, en voulant déposer le violon cassé, sauve et le violon et l’enfant.

La suite du roman raconte la vie de cet enfant devenu luthier et les conséquences, des années après, de cette dramatique histoire.

C’était le coup de cœur d’une amie et même si je l’ai lu avec plaisir, il a manqué quelque chose pour que j’en fasse un coup de cœur moi-même… alors quoi ? Bien sûr, moi qui suis musicienne, j’ai quand même vibré à cette histoire où la musique est presque un personnage à part entière, mais j’ai trouvé les dialogues souvent un peu trop plats et je suis restée relativement à distance (je dis bien relativement car la nostalgie et la douceur de l’écriture m’ont quand même touchée) de l’émotion qui pourtant manifestement irradie tout le roman. 

Kathel partage mes réserves mais Mumu a adoré.

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ame brisée

  1. Pas un coup de coeur mais j’ai trouvé que ce roman avait un charme, une douceur qui m’a emportée dans l’histoire 🙂

  2. aifelle dit :

    J’ai son premier roman dans ma PAL depuis longtemps, alors je vais être raisonnable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s